Selon une étude, 94 % des Français seraient plus attentifs au gaspillage alimentaire

Par l'équipe Oneheart, le 27 mai 2021 (modifié le 28 mai 2021)
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Jeudi 13 mai 2021, une étude OpinionWay-Smartway sur le rapport des Français au gaspillage alimentaire, a été publiée. Dans celle-ci, la majeure partie des Français se disent sensibles sur le choix des produits qu'ils achètent en grande surface en s'attardant sur des critères tels que la date limite de consommation ou l'apparence des fruits et légumes. 

 

Les jeunes de 18/24 ans gaspillent plus que les personnes de plus de 65 ans

De plus en plus de personnes sont préoccupées par le gaspillage alimentaire et les dégâts qu'il engendre. En effet, selon l'étude publiée par OpinionWay-Smartway, jeudi 13 mai 2021, 94 % des Français feraient plus attention au gaspillage alimentaire et à leur manière de consommer. Toujours d'après l'étude, 82 % des consommateurs se dirigeraient principalement vers des produits qui présentent une date limite de péremption lointaine afin d'éviter de les jeter rapidement. Pour Christophe Menez, cofondateur de SmartWay, cela va à l'encontre de l'antigaspillage et engendrerait un gaspillage de la part des supermarchés. « Les consommateurs se sentent responsables de leurs actions chez eux, beaucoup moins dans les magasins », précise-t-il au média 20Minutes. En janvier 2020, Too good to go, engagée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, a lancé le Pacte sur les dates de consommation, signé par 51 acteurs de l'agroalimentaire ainsi que les ministères de la Transition écologique et de l'Agriculture. Ce pacte vise à rendre plus lisibles les dates de péremption sur les emballages alimentaires. 

Si la plupart des Français font des efforts pour limiter le gaspillage, 47 % des Français se sentent malgré tout coupables de jeter certains des aliments qu'ils ont achetés dans les supermarchés. « C’est un sentiment extrêmement fort qui montre que l’on se rend compte de sa mauvaise action. Avant, il s’agissait d’acheter par rapport à une remise. Maintenant, le côté éthique et environnemental entre en jeu », ajoute Christophe Menez. Les jeunes de 18/24 ans jetteraient deux à trois fois plus que les personnes de 65 ans et plus. Au total, 40 % des seniors disent ne jamais jeter un produit contre 3 % chez les jeunes. L'étude montre aussi que les Français attendent de la part des grandes surfaces et supermarchés, qu'ils agissent de la même manière que les consommateurs afin de réduire le gaspillage.

 

Par Léa Bourgoin

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à mettre du beurre bio dans les épinards

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close