Sauvetage au large de Lampedusa

Par l'équipe Oneheart, le 03 octobre 2011 (modifié le 13 décembre 2017)

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Un bateau avec plus de trois cents migrants à son bord a été secouru par les gardes-côtes italiens alors qu'il dérivait au large de Lampedusa, la minuscule île italienne à mi-chemin entre les côtes africaines et la Sicile.

 

A 200 km à peine de la côte libyenne, l'île de Lampedusa est une porte d'entrée privilégiée vers l'Europe pour nombre de migrants d'Afrique. Depuis 1992 et la dernière grande crise dans la corne de l'Afrique, ce phénomène n'a cessé de s'amplifier. Cette année, entre les révolutions, les conflits et la sécheresse, le nombre de migrants arrivant à Lampedusa a encore augmenté.

Entre le 11 et le 13 février 2011, plus de 5.000 Tunisiens sont arrivés clandestinement à Lampedusa, profitant d'un moment de relâchement de la surveillance policière et douanière suite à la révolution de janvier. Au total, entre janvier et mars, plus de 10.000 immigrés tunisiens sont arrivés en Italie: certains villages tunisiens se sont ainsi vidés en quelques semaines de leur population d'hommes jeunes selon l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Au cours des derniers mois, des milliers de réfugiés du conflit libyen et ceux des conflits et de la sécheresse dans la corne de l'Afrique, sont arrivés à Lampedusa. 

 

Sur l'île, c'est Médecins sans frontières (MSF) qui supervise le triage des patients dans le port ainsi que leur suivi médical dans les centres de détention et d'accueil. Entre février et mai, MSF a aidé près de 12.000 migrants ayant fui le conflit libyen. Du fait du grand nombre de personnes accostant chaque année à Lampedusa et des carences dans les structures de prise en charge sanitaires régionales, la présence de MSF est nécessaire. Les pathologies liées au voyage sont en effet nombreux et peuvent s'avérer graves: état de choc, hypothermie, traumatismes, brûlures, déshydratation et sérieux problèmes gastro-intestinaux.

 

En avril, deux cent cinquante migrants sont morts dans un naufrage au large de l'île. Lundi dernier, vingt-cinq migrants ont été retrouvés morts asphyxiés dans la salle des machines d'un bateau, également en provenance de Libye.

Cette fois, une jeune-femme marocaine prise en charge à Lampedusa, raconte qu'une centaine de personnes sont mortes au cours de la traversée et que leurs corps ont été jetés à la mer (source: ANSA.it).
Le commandant de la capitainerie de Lampedusa a affirmé que "les vedettes des secours avaient vu flotter en mer dans la zone des opérations des vêtements, peut-être même des cadavres", mais qu'il n'y a pas eu d'opération de recherches dans l'immédiat en raison de l'obscurité. "Il a fallu repartir pour transporter au plus vite les trois cents migrants se trouvant dans des conditions de santé précaires", a-t-il ajouté. Un mort a d'ailleurs été découvert à bord du navire et 4 personnes ont dû être hospitalisées d'urgence. (source: ANSA.it) 

 

Le canal de Sicile est devenu un vaste cimetière marin pour toujours plus de migrants prêts à payer de leur vie cette traversée vers l'Europe, terre de refuge.

 


Pour en savoir + sur le sort des réfugiés dans le monde, rendez-vous sur www.unhcr.fr pour retrouver les dossiers du HCR.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close