Sauvés de l’euthanasie, ces 77 animaux de laboratoire vont être proposés à l’adoption

Par l'équipe Oneheart, le 02 juin 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Voués à l’euthanasie à l’issue de protocoles expérimentaux dont ils ont fait partie, 45 chats, 4 chiens, 26 cochons d’Inde et 2 furets de laboratoire, tous en bonne santé, ont retrouvé leur liberté. Grâce à la mobilisation de Graal, l’association de réhabilitation des animaux de laboratoires, et du moteur de recherche Lilo.org, les animaux ont été accueillis dans 4 refuges de l’est de la France : en Isère, en Savoie et en Haute-Savoie.

 

La chance d’une seconde vie 

Les chats Mozzarella, Raclette, Tomme, Comtée, Beaufort, Mimolette, Rosette et Coppa sont arrivés vendredi 29 mai au refuge de la SPA (Société Protectrice des Animaux) en Savoie (73). Âgés entre 6 mois à 7 ans, ils vont d’abord passer entre les mains d'un vétérinaire et d'un éthologue (spécialiste du comportement) qui s'assurent que les animaux soient prêts à rejoindre un nouveau foyer. La SPA de Savoie a également recueilli 6 cobayes adultes, déjà partis en familles d’accueil. Pour aider les nouveaux propriétaires dans ce processus d’adoption un peu spécial, l’association Graal a mis un guide des bons usages à disposition des adoptants : comment faciliter le premier voyage du refuge au foyer, l'acclimatation des premières 72 heures, la découverte des lieux ou encore des repas.

Ces adoptions ont été rendues possibles grâce à des dons des utilisateurs du moteur de recherche solidaire Lilo, sur lequel Graal a récolté 22 000 euros. Pour rappel, chaque recherche effectuée sur ce moteur de recherche rapporte de l'argent qui est ensuite versé par Lilo pour financer des projets sociaux et environnementaux. Sophie Bodin, CEO de Lilo.org se félicite de cette collecte : “Il y a un vrai engouement pour le Graal, au point qu'aujourd'hui les dons sur Lilo représentent la moitié des dons perçus par l'association. La réhabilitation de ces animaux est une victoire, mais hors de question de s'arrêter là !” 

 


Une réhabilitation des animaux de laboratoire insuffisante 

Chaque année, environ deux millions d'animaux participent à des protocoles de recherche en laboratoire en France, dont environ 3 500 primates, 2 000 chats et 2 000 chiens, selon Marie-Françoise Lheureux, Présidente fondatrice du Graal. "Environ 70% des animaux entrés dans des protocoles devraient pouvoir en sortir vivants, or nous sommes très loin de ce chiffre de réhabilitation", déplore Mme Lheureux. Pour leur offrir une fin de vie heureuse, les initiatives de sauvetage de l’euthanasie pour ces animaux se multiplient, même en dehors de la France. Aux Etats-Unis, l’activiste Gina Lynn a ouvert un sanctuaire le “New Life Animal Sanctuary” qui permet d’assurer une retraite paisible aux animaux ayant servi toute leur vie pour des laboratoires. Son projet permet également de sensibiliser sur les achats de produits testés sur les animaux. 

Les animaux recueillis par les 4 refuges ne sont pas encore tous disponible à l'adoption. En attendant, il est possible de se rendre sur les pages Facebook des différents refuges -la SPA du Dauphiné, le refuge de Gerbey, la SPA de Savoie et le refuge Animaux Secours- pour voir quels animaux sont prêts à être adoptés et avoir toutes les dernières informations. 

 

En France depuis 2005, environ 4 000 animaux ont été sauvés de l'euthanasie grâce au Graal et à la SPA.

 

 

 

Par Chloé Sappia 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à protéger les vivants à plumes, à poils ou à écailles

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close