Restos du Coeur : Plus d'un million de bénéficiaires

Par l'équipe Oneheart, le 19 décembre 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Lors du lancement de la campagne hivernale, fin novembre, le président de l'association s'attendait déjà à un tel record.

Le record ne surprend personne à l'association. Les Restos du Cœur viennent de dépasser ce jeudi matin le million d'inscrits, une première dans l'histoire de l'association créée par Coluche en 1985,  qui a été annoncée officiellement mercredi soir par BFM-TV

Avec 130 millions de repas distribués à 960.000 personnes en 2012, les Restos avaient déjà connu une hausse significative du nombre de bénéficiaires. Un seuil qui ne pouvait qu'être dépassé. Olivier Berthe, le président de l'association, s'attendait déjà à un tel record. «L'année dernière, c'était la cinquième augmentation consécutive, soit plus de 30% de hausse sur cinq ans», confiait-t-il lors du lancement de la campagne hivernale des Restos, le 26 novembre.

66.000 bénévoles mobilisés

Les 66.000 bénévoles s'étaient préparés à cette augmentation. Ils peuvent toujours compter sur la générosité des Français : les dons ne baissent pas. Quant au profil des personnes aidées, plus de la moitié sont des demandeurs d'emplois. Ils profitent des Restos pendant un an, voire un peu plus, avant que leur situation s'améliore.

Les dons ne baissent pas

Les inscriptions reçues étaient déjà "5 à 10% au-dessus de la tendance de l'an dernier", précisait-il. "On sait bien que la tendance économique de ce pays pousse plus de gens vers les Restos du Cœur."

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close