Reporters sans Frontières parodient la censure en Syrie...

Par l'équipe Oneheart, le 10 janvier 2012

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Quelle est la situation en Syrie ? Combien de civils tués la nuit dernière ? Où en sont les combats ? Quelles sont les dernières actions du gouvernement allant à l'encontre des droits humains et de la liberté de la presse ?

Pour mobiliser l'opinion publique sur la censure des médias en Syrie, Reporters Sans Frontières avec JWT Paris a imaginé un court film inspiré des parodies diffusées sur le web de Siri, application de l'iPhone 4S. Penché sur son téléphone portable, un homme interroge Siri sur la situation en Syrie sans réussir à obtenir des informations sur l'actualité de son pays en dehors de la météo, seule information qui n'a pas encore été verrouillée par le gouvernement syrien. Présent sur le site internet de Reporters Sans Frontières et sur ses réseaux sociaux (pages Facebook, Twitter et You Tube), ce film marque la 3ème coopération entre RSF et JWT Paris, après la campagne pour la libération de Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière et la campagne de sensibilisation à la « Chasse aux Journalistes ».

Depuis 1985, Reporters sans frontières œuvre au quotidien pour la liberté de la presse. Venir en aide aux journalistes et aux net-citoyens persécutés s'inscrit naturellement au cœur de cette mission…car dans certains pays, utiliser un ordinateur ou un portable peut mener directement en prison.

Encore aujourd’hui, il est possible de faire un don en faveur de liberté de la presse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à construire le meilleur des mondes (le vrai)

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close