Pharrell Williams ou les jeans qui venaient des océans

Par l'équipe Oneheart, le 11 février 2014

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Pharrell Williams s’apprête à lancer une nouvelle ligne de Jeans écolo à partir de déchets plastiques récupérés dans les océans. L’interprète du succès planétaire « Get lucky » des Daft punk et de « Happy » veut lutter contre la pollution des océans, ce qu’il a annoncé en marge de la Fashion Week à New York.

Aujourd’hui ambassadeur et directeur artistique de la société Bionic Yarn, il s’associera avec la marque G-Star Raw pour créer une ligne de jeans « Raw for the oceans ». Pharell Williams se dit très concerné par l’environnement. "Nous voulons fournir des produits de qualité qui sont également écologiques. Nous voulons faire absolument de tout, aussi bien des bagages de luxe, des jeans chic, que des casquettes d'université ou des uniformes. C'est un plus que ce textile place l'écologie à tout autre niveau" a-t-il dit devant les stars venues soutenir son projet ; car c’est bien de ca dont il s’agit : allier mode et écologie en mettant son succès mondial au service de l’environnement.
 Ces jeans écolo sortiront le 15 août.

Saviez-vous qu’il existait un septième continent ? Ces déchets de plastique que Pharrell Williams veut faire renaître en jeans chic viennent du septième continent,  « un continent de plastique » au beau milieu du nord-est du Pacifique entre la Californie et Hawaï dont la taille atteint près de 3,5 millions de km2 soit cinq fois la superficie de la France. Ce continent de déchets plastiques flottants qui s’accumulent sous l’effet des courants marins fut découvert en 1997 par le Capitaine Charles Moore.

Pour lutter contre les déchets dans les mers et océans la Surfrider Foundation organise des opérations de sensibilisation à la problématique de collecte de déchets sur les plages, lacs, rivières et fonds marins. Chaque année les Initiatives Océanes invitent à nettoyer les côtes de France car 80% des déchets que l’on retrouve sur le littoral et dans les océans sont d’origine continentale.  C’est pourquoi, cette année, les Initiatives Océanes seront axées sur une campagne « Amont-Aval » représentant le cycle de l’eau de la montagne à l’océan en passant par les rivières.
Par cette campagne de mobilisation citoyenne, Surfrider souhaite que le grand public prenne conscience qu’un geste pouvant sembler anodin et cela même si on habite en ville, peut avoir des répercussions sur les océans et des mers.

Cette année les initiatives océanes auront lieu du 20 au 23 mars 2014 dans toute la France. Pour trouver une action de nettoyage près de chez vous, cliquez-ICI.

 

 

 

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close