Nouvelle-Écosse : elle ramasse plus de 2,4 tonnes de déchets sur les plages en un an

Par l'équipe Oneheart, le 04 juin 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Tout a commencé il y a un peu plus de deux ans, sur une plage de la baie de Fundy en Nouvelle-Écosse. Karen Jenner s’y promène et tombe sur des trappes d’évasion des casiers à homard -des petits morceaux de plastique rectangulaires- qu’elle décide de ramasser pour les trier.


Une collecte de déchets toujours plus importante


Depuis qu'elle a commencé à amasser des déchets, Karen Jenner se rend généralement sur cinq plages de la baie de Fundy, qui abrite les plus hautes marées du monde. Elle y va souvent seule, de deux à trois fois par semaine, passant plusieurs heures à chaque fois, à la recherche de déchets. Le résultat est là : en un an elle a ramassé plus de 2,4 tonnes de déchets ! Elle réunit toutes ses trouvailles dans sa grange puis les trie par groupes : des cordes, des bouchons de bouteilles, des ballons, des douilles de fusil de chasse, des briquets, des pailles, du matériel de pêche, des jouets, des seringues, et bien plus encore. 

Rien que depuis le début de l’année, Karen Jenner a collecté pas moins de 637 pailles, 126 couverts et 26 porte-boissons en plastique. 

 

Karen Jenner devant des déchets qu'elle a ramassés ©Nova Scotia Beach Garbage Awareness / Facebook


"Tout ce que j’enlèverai ne sera plus un danger pour la vie marine"


Pour sensibiliser sur le problème des déchets et de la pollution des océans, la Néo-Écossaise a créé une page Facebook "Nova Scotia Beach Garbage Awareness" ("Sensibilisation aux déchets des plages de la Nouvelle-Écosse") elle poste tout ce qu’elle ramasse. Une initiative inspirante pour sa communauté : "Beaucoup de gens ont commenté qu’ils avaient eux aussi remarqué des déchets sur la plage et ont commencé à les ramasser !" explique t-elle.

 

©Nova Scotia Beach Garbage Awareness / Facebook

Malgré ses impressionnantes collectes d'ordures, Karen Jenner est souvent découragée de ne pas voir de réel changement lorsque de nombreux déchets continuent de s’échouer sur les plages. Mais elle est persévérante : "J’ai souvent pensé que ce n’était rien de plus qu’une perte de temps. Pourtant, quelques jours plus tard, je repars ! Je continue de le faire parce que tout ce que j’enlèverai du littoral ne sera plus jamais un danger pour la vie marine". 

A l'intar de Karen Jenner, Fliss Carter un jeune anglais et sa chienne Molly profitent de leurs promenades pour ramasser les déchets sur les plages de Scarborough, dans le nord de l'Angleterre.


Par Chloé Sappia

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close