Ministres de la solidarité, qui êtes-vous ?

Par l'équipe Oneheart, le 17 mai 2012

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Hier, en début de soirée, nous découvrions la composition du nouveau gouvernement. Surprise,  le social y occupe une grande place. Mais qui sont les ministres qui s’attaqueront aux questions de la solidarité ?

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé

La fille du sociologue Alain Touraine  hérite du ministère des Affaire sociales et de la Santé, un sujet qu’elle connaît particulièrement bien puisqu’elle était la secrétaire nationale du parti socialiste à la solidarité et à la protection sociale. Pendant la présidentielle, Marisol Touraine, normalienne agrégée de sciences sociales, dirigeait le pôle social de la campagne de François Hollande. Le premier dossier qu’elle devra traiter en tant que ministre ? La réforme des retraites.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes

Porte-parole du candidat socialiste à la présidentielle deux fois de suite, Najat Vallaud Belkacem devient ministre des Droits des femmes. Un ministère qui lui colle à la peau. En effet, Gérard Collomb, sénateur maire de Lyon découvre la jeune femme en 2003 et lui confie une mission sur la lutte contre les discriminations. Najat Vallaud Belkacem aura beaucoup de travail pour faire reculer les inégalités hommes/femmes. A noter que ce ministère a été créé la première fois en 1981 par François Mitterrand et avait notamment permis une première loi pour l’égalité professionnelle, le remboursement de l’interruption volontaire de grossesse, avant de disparaître.

Benoit Hamon, ministre délégué en charge de l'Economie sociale et solidaire

François Hollande a de grands projets pour développer l’économie sociale et solidaire. Une partie des fonds de la future banque publique d’investissement lui serait notamment réservée à près de 500 millions d’euros. C’est Benoit Hamon qui sera chargé de mettre cela en place. Engagé en politique et au parti socialiste depuis la fin des années 80, il est depuis 2008 le porte-parole du PS.  Il fait parti de « la gauche de la gauche » et est l’un des fondateurs du MJS, le Mouvement de la Jeunesse socialiste qu’il a présidait de 1993 à 1995.  En 2010, il devient conseiller régional d’ile-de-France.

Michèle Delaunay, ministre délégué en charge des Personnes âgées et de la Dépendance

Michèle Delaunay, Députée PS de bordeaux, cancérologue au CHU de Bordeaux a fait son entrée tard dans la politique.  Elle a pris sa carte au PS il y a tout juste 10 ans, juste après s’être présentée sur la liste socialiste pour les municipales de Bordeaux. La ministre déléguée chargée des personnes âgées et de la dépendance va devoir s’attaquer en priorité à la réforme de la dépendance.

Marie-Arlette Carlotti, ministre délégué en charge des Personnes handicapées

Marie Arlette Carlotti est conseillère générale des Bouche–du-Rhône depuis 1998. Titulaire d’un DESS de droit de l’université et d’un DESS gestion des ressources humaines, elle a la volonté de se battre contre les discriminations et les intolérances.  Le social, elle connaît , puisqu’elle a été déléguée à la protection de l’enfance au sein du conseil général des Bouches-du-Rhône de 2002 à 2008, a créé la maison de l’adolescent et assuré la présidence des maisons de l’enfance et de la famille.

Pascal Canfin, ministre délégué en charge du Développement

Député européen écologiste, maire socialiste de Boulogne-sur-mer, ancien journaliste à Alternatives économiques,  il est à l’origine  de l’ONG Finance Watch qui souhaite remettre « la finance au service de la société »  et du site internet jechangedebanque.org avec le collectif sauvons les riches.

Les associations ont déjà beaucoup de questions à leur poser...

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close