Marion Cotillard en cage pour Greenpeace

Par l'équipe Oneheart, le 18 novembre 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Des personnalités politiques et du monde de la culture, dont l'actrice Marion Cotillard, se sont mises en cage ce vendredi pour apporter leur soutien aux trente militants de Greenpeace.

Une mise en cage symbolique, pour réclamer la libération de militants enfermés depuis deux mois. Marion Cotillard, accompagnée de personnalités du monde de la politique et de la culture, a réclamé la libération des trente membres de Greenpeace emprisonnés en Russie.

L'actrice s'est symboliquement mise en cage, ce vendredi 15 novembre à Paris. Marion Cotillard a longuement posé avec la pancarte "I am a climate defender" (Je suis un défenseur du climat"). À ses côtés, se sont succédé des personnalités politiques, comme les ex-ministres de l'Environnement Corinne Lepage, Chantal Jouanno et Delphine Batho, ainsi que le chanteur Sanseverino, le réalisateur Costa-Gavras ou le photo-reporter Reza.

"Il y a des gens qui ont le courage de défendre notre planète, qu'on met vraiment à mal. Face à ce courage, les sanctions encourues sont absolument absurdes et délirantes... On devrait plutôt remercier ces gens-là." Marion Cotillard

Le ministre de l'Écologie Philippe Martin a également participé au rassemblement, organisé place du Palais-Royal. "Concerné par le sort de ces militants", le ministre n'est toutefois pas entré dans la cage et s'est contenté de saluer les militants de Greenpeace présents sur place.

Les trente membres de l'équipage de l'Arctic Sunrise, un navire de Greenpeace,sont détenus depuis septembre en Russie. Parmi eux figurent deux journalistes. Ils ont été interpellés le 19 septembre par les autorités russes, en mer de Barents. Les militants de l'ONG écologique tentaient d'escalader une plate-forme pétrolière pour en dénoncer les risques environnementaux.

(source : http://www.rtl.fr/ )

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close