Lyon : le premier immeuble de 1000 m² construit en terre

Par l'équipe Oneheart, le 31 juillet 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

A l’heure où le milieu de la construction cherche de nouveaux moyens pour bâtir durablement, Nicolas Meunier, un artisan de la construction, a décidé de recourir au pisé, un matériau ancestral assimilable à de la terre crue.

L’Orangery, le nom est choisi pour cet immeuble de trois étages situé en plein cœur de la Confluence, un écoquartier de la ville de Lyon. Le bâtiment conçu par Nicolas Meunier se distingue des autres par sa couleur ocre, caractéristique du pisé. Cet entrepreneur est l’un des rares artisans du bâtiment à utiliser le pisé, un matériau que l’on obtient à partir d’un mélange d'argile, de sable et de gravier.

 

Une technique écologique

Cette technique, peu répandue actuellement dans le monde du bâtiment, est surtout utilisée dans la rénovation de maisons anciennes voire pour la construction de maisons individuelles. Nicolas Meunier a, quant à lui, développé sa propre technique de pisé préfabriqué lui permettant de construire de plus en plus de bâtiments publics comme des écoles.

Le pisé a plusieurs avantages, dont celui de proposer une climatisation naturelle via une « régulation hygrométrique et thermique naturelle » rapporte le Parisien. C’est également un matériau écologique qui est très économe en énergie. « Pas besoin de cuisson, quasiment pas de transport, pas d'utilisation d'eau ni d'électricité… » argue Nicolas Meunier dans une interview accordée au journal le Parisien.

Un matériau durable et réutilisable

Une bâtisse conçue à partir de pisé peut durer des décennies. Il est ensuite possible de la déconstruire, d’humidifier la terre pour construire de nouveaux blocs ou pour la déverser dans la nature.

Pratiquement plus utilisée à partir des années 50, cette technique est peu à peu remise au goût du jour du fait de sa durabilité et du peu d’émissions qu’elle engendre. Aussi, elle s’avèrerait intéressante dans le cadre d’une revalorisation de l'économie locale.

 

 

 

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à bannir toutes les misères du monde

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close