Logement : la trêve hivernale commence ce soir

Par l'équipe Oneheart, le 31 octobre 2012

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

fondation abbe pierre

Alors que les températures ont chuté dans toute la France et que l’hiver approche à grands pas, la trêve hivernale commence ce soir. 

Les locataires menacés d’expulsion vont être en sursis à partir de ce soir 21h, date du début de la trêve hivernale, et jusqu’au 15 mars prochain.
Un plan hivernal est lancé pour héberger toutes les personnes sans-abri. Plus de 18 000 hébergements seront disponibles cette année contre 15 200 l’année dernière. Il faut dire que la demande est de plus en plus forte… Selon la ministre du Logement, Cécile Duflot, il y aurait près de 100 000 sans-abri en France, 3 millions de familles mal-logées et environ 2,4 millions de … logements vacants.  La ministre du logement envisage d’ailleurs de réquisitionner des immeubles vides appartenant à des propriétaires privés pour héberger des sans domicile fixe ou des mal-logés, si besoin.

Pour la Fondation Abbé Pierre, le plan hivernal n’est qu’une petite trêve pour toutes les personnes sans-abri «Sortons de la logique de plan hivernal ! A la rue, on y meurt autant l’été que l’hiver. Il faut des réponses structurelles, durables !» peut on lire sur le compte Twitter de la Fondation. Elle a également manifesté le 24 octobre dernier devant le ministère de la Justice pour dénoncer l’augmentation d’expulsions locatives.

 En 2011, près de 114 000 expulsions ont été prononcées par la justice en France, soit une hausse de 4% en 1 an. Le 20 septembre dernier, lors de la présentation de la feuille de route du gouvernement pour lutter la pauvreté, le premier ministre Jean-Marc Ayrault avait évoqué une enveloppe de 50 millions d’euros pour renforcer les crédits alloués à la veille sociale, l’hébergement ou encore la prise en charge des demandeurs d'asile.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close