Les Voix de l'Exil : un voyage à travers le monde

Par l'équipe Oneheart, le 02 novembre 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Ils viennent du Bangladesh, d'Iran, de Guinée, du Tibet, de la Syrie, de la Palestine, du Soudan... une quinzaine de réfugiés ont décidé de s'exprimer à travers la musique en unissant leur voix dans un album intitulé Les Voix de l'Exil.

 

Engage : pour une transformation positive de nos sociétés

Dans le cadre de son programme intitulé "Engage with Refugees", qui vise à faciliter l'insertion professionnelle des réfugiés, la communauté Engage, lance "Les Voix de l'Exil".

Après la réussite de son livre "Portraits et recettes", Engage voit plus loin et entend, comme son fondateur Jérôme Cohen l'explique, créer du lien entre les cultures : "Ce qui est fondamental, c'est faire en sorte que ces personnes réfugiées et ces personnes françaises se rencontrent".

 

Les Voix de l'Exil : un voyage à travers le monde

Réunissant une quinzaine de musiciens et chanteurs des quatre coins du monde, Les Voix de l'Exil a pour vocation de leur permettre de s'exprimer, de raconter leur histoire, leur identité. Les Voix de l'Exil, c'est surtout "cette envie de rendre possible, de révéler des sensibilités, de révéler des talents qui sont mis en sourdine en France".

L'album sera accompagné d'un petit livret expliquant le vécu de chacun des artistes ainsi que le contexte géopolitique de leur pays.

Comme le souligne Sami Sadak, ethnomusicologue, Directeur artistique du Babel Med Festival et Parrain du projet "Les Voix de l'Exil", "La musique aide la personne réfugiée à reconstruire sa personnalité en manifestant son sentiment d'appartenance à un groupe, tout en communiquant avec l'autre."

 

Un premier concert s'est tenu le 31 octobre dernier au Ground Control, dans le 12ème arrondissement de Paris. Un concert qui réunissait la chanteuse Azmari Nirjhar originaire du Bengladesh ainsi que Hareth Mhedi, originaire de Syrie. Ci-dessous un petit aperçu des talentueux artistes en scène :

 

 

Participez à la campagne de crowdfunding !

Vous souhaitez contribuer à ce beau projet ? Le disque est actuellement en campagne sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank jusqu'au 6 novembre 2018.

L'intégralité des bénéfices sera ainsi reversée aux artistes réfugiés.

Pour un don de 13 euros, recevez un CD "Les Voix de l'Exil", pour 7 euros de plus, partagez cette belle découverte avec un ami et recevez 2 CDs. 

Le premier palier, fixé à 17 000 euros permettra entre autres, d'enregistrer le disque en studio, de rémunérer les talentueux artistes, de distribuer 1000 disques et d'assurer la communication de l'album.

Pour participer à la campagne, c'est ici !

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à construire le meilleur des mondes (le vrai)

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close