Le sort des Océans Profonds au Parlement Européen !

Par l'équipe Oneheart, le 08 octobre 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

" Les océans sont exsangues : surexploités, pollués et dévastés par des méthodes de pêche destructrices, ils sont méthodiquement vidés de leurs extraordinaires ressources, longtemps pensées inépuisables et de ce fait dramatiquement délaissées par l’opinion comme les pouvoirs publics. Le réveil est amer : méduses, algues et bactéries remplacent progressivement les poissons dans les écosystèmes. Les Nations Unies estiment que les poissons marins pourraient avoir disparu d’ici 2050… Les océans ne peuvent plus assurer les innombrables services qu’ils nous fournissaient en silence : outre une nourriture abondante et « gratuite », l’absorption du CO2 et la régulation du climat. Ce qui se profile est une catastrophe écologique, socio-économique et sanitaire."

Après 15 mois d’auditions à répétitions et de tactiques diverses pour mettre en péril le règlement réformant le cadre des activités de pêche en eaux profondes, le texte va enfin être voté en Commission de la pêche du Parlement européen, le 17 octobre prochain. 


En juillet 2012, la Commission européenne proposait de renforcer très strictement l’encadrement de la pêche profonde en Europe et dans l’Atlantique Nord-Est et d’éliminer notamment les méthodes de pêche les plus destructrices : chalutage profond et filets maillants de fond. 

Cette mesure a cristallisé l’opposition du secteur de la pêche industrielle qui a contracté des cabinets de lobbying professionnels pour mener une guerre d’usure à ce règlement au sein du Parlement européen. 

Côté société civile, une mobilisation grandissante des chercheurs, des ONG et des citoyens : plus de 300 chercheurs ont signé une déclaration de soutien à la proposition d’interdire les méthodes de pêche les plus destructrices de l’Histoire, plus de 20 000 citoyens ont signé la pétition de BLOOM adressée à François Hollande lui demandant de tenir ses engagements d’ « excellence environnementale ».

De nombreuses personnalités apportent désormais leur soutien actif à BLOOM et à la coalition d’ONG « Deep Sea Conservation Coalition » 

Fondée à la fin de 2004 par  Claire Nouvian, BLOOM est une association de loi 1901 à but non lucratif qui œuvre pour la conservation marine à travers une démarche de sensibilisation et de médiation scientifique des problématiques environnementales, la production d’études scientifiques et d’analyses pertinentes et indépendantes, ainsi que par la participation à des consultations publiques et des processus institutionnels. Nos actions s’adressent au grand public ainsi qu’aux décideurs politiques et aux acteurs économiques.

BLOOM a fait le choix stratégique de conserver une petite taille et de focaliser son énergie et expertise sur quelques actions urgentes :

  • La préservation du dernier milieu marin vierge : les océans profonds,
  • La sauvegarde des espèces menacées, en luttant contre l’extinction dans l’indifférence des poissons les plus anciens que porte notre planète : les requins,
  • La survie des pêcheurs, en travaillant notamment sur la question des finances publiques allouées à la pêche.

Les quatre grands axes stratégiques de BLOOM :

  1. Créer et/ou adapter les lois et les pratiques privées/industrielles face à l’urgence écologique et socio-économique
  2. Changer les pratiques de consommation des citoyens
  3. Éduquer le public, les enfants, les futurs décideurs
  4. Mener une recherche indépendante pour générer une expertise reconnue et impactante

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close