Le premier Musée du Vagin vient d’ouvrir à Londres

Par l'équipe Oneheart, le 03 décembre 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Ouvert à Londres mi-novembre, ce musée est le premier au monde a être consacré exclusivement à la vulve et au vagin, pour combattre la désinformation et les tabous gynécologiques.


Un Musée du Vagin gratuit dans un quartier populaire de Londres

Le Vagina Museum a ouvert ses portes dans le quartier très populaire du marché de Camden au nord de Londres. C’est le premier et le seul musée entièrement consacré à l’anatomie génitale féminine.

Pour la créatrice du musée, Florence Schechter, "l’enjeu n’est pas seulement d’éduquer et d’améliorer l’image de soi, c’est aussi une question de santé publique". Une étude réalisée par une association britannique spécialisée dans la prévention du cancer du col de l'utérus avait effectivement révélé l'an dernier qu'une femme sur quatre évitait de subir un frottis, la gêne dissuadant entre un tiers et la moitié d'entre elles. Une autre étude, indiquait que la moitié des Britanniques étaient incapables de situer le vagin sur un schéma. Une étude faite en France cette fois-ci, indiquait qu’un quart des filles de 15 ans ne savent pas qu’elles possèdent un clitoris et 83% d’entre elles ignorent sa fonction érogène.  

Tandis qu’en France Le gang du clito appelle à la mobilisation contre l’analphabétisme sexuel via entre autres, l’introduction obligatoire du clitoris sur les planches d’anatomie dans tous les manuels de SVT, l'Angleterre sensibilise et éduque de son côté avec l'ouverture d'un musée.


La première exposition du Musée : «mythes autour du vagin»

La première exposition temporaire du Musée "Muff Busters: Vagina Myths and How to Fight Them"  s'attaque aux "mythes autour du vagin". "Si vous utilisez un tampon, vous perdez votre virginité", "Les règles sont sales", "On ne peut pas tomber enceinte lors du premier rapport sexuel",  des panneaux détruisent ces affirmations, avec schémas et arguments.

Ces explications permettent aux visiteurs d’aborder ouvertement ces sujets trop souvent tabous et mal expliqués. Alors qu’existait déja le musée du penis à Reykjavik voici enfin l’équivalent pour l’anatomie féminine. 

 

Crédit Photo: Isabel Infantes/AFP

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à faire du deuxième sexe le sujet numéro un

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close