Le guitariste de Queen fait bouger la scène de la protection animale

Par l'équipe Oneheart, le 04 juin 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Brian May, ex-membre du groupe Queen, fait trembler le sol non pas avec le son effréné de sa guitare mais avec sa troupe de manifestants contre l’abattage massif de blaireaux récemment autorisé par le Parlement britannique. Il doit concerner 70% des blaireaux dans deux régions du Sud de l’Angleterre, à raison d’opérations d’abattages tous les 4 ans.

Près de 35.000 bovins ont été abattus en 2012 en raison de la tuberculose, selon les chiffres du gouvernement.          

L’abattage a pour but d’empêcher la prolifération de tuberculose bovine, alors que, selon les défenseurs des animaux, la vaccination du bétail est une solution alternative « plus humaine ». C’est ce qui est prôné notamment par la RSPCA , une des associations protectrices des animaux les plus importantes.

Demain mercredi 05 Juin aura lieu un débat Parlementaire sur la poursuite des abattages. Afin que celui-ci penche en faveur du sauvetage des blaireaux, Brian May a déposé une pétition signée par 250 000 personnes.

Affaire à suivre.

Pêche au requin

En attendant le verdict, c’est une mauvaise nouvelle qui a été annoncée fin Mai pour les requins du Japon, ce dernier ayant décidé de rejeter la nouvelle régulation internationale de protection de cinq espèces de requins menacés par la surpêche.

Selon l'ONG Traffic, le commerce d'ailerons est estimé à plus de 480 millions de dollars par an. Environ 100 millions de requins sont tués chaque année dans le monde, selon l'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), qui estime que 90% de la population de l'animal a disparu en un siècle.

L’association Sea Shepherd France lutte contre cette réalité :

L’association a pour mission de mettre un terme à la destruction des écosystèmes marins et au massacre des espèces dans le but de conserver et de protéger la biodiversité des océans du monde entier. Pour cela, elle met en place des stratégies novatrices d’action directe pour enquêter, documenter et intervenir si nécessaire afin d’exposer et de combattre les activités illégales de haute mer.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à protéger les vivants à plumes, à poils ou à écailles

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close