gvJlqusoUC k. a rejoint la communauté.

Le Docteur La Peluche accompagne les enfants hospitalisés

Par SPARADRAP, le 05 juillet 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Depuis le 29 juin 2016, l’association SPARADRAP et The Walt Disney Company apportent un peu de réconfort aux enfants hospitalisés avec l’aide du Docteur La Peluche, un personnage de dessin animé soignant des jouets et des peluches.

Le Docteur La Peluche à votre service !

Le 29 juin 2016 à l’Hôpital Universitaire Robert Debré, le Docteur La Peluche en personne est venu prodiguer ses conseils avisés aux enfants hospitalisés. Ce médecin pas comme les autres est passé maître dans l’art d’informer et de rassurer les enfants.

Pour les petits et les grands qui ne connaissent pas encore le personnage, petite séance de rattrapage. Le Docteur La Peluche est une petite fille dont le rêve est de devenir médecin. Mais comment devenir docteur alors qu’on a seulement six ans? Pour apprendre et s’exercer, elle enfile son stéthoscope et sa blouse blanche pour soigner ses jouets et ses doudous abîmés. Sa présence parmi les jeunes patients de l’hôpital Robert Debré était donc toute naturelle.

Une collaboration naturelle

A l’origine de cette initiative on retrouve l’association SPARADRAP et The Walt Disney Company France. C’est grâce au travail conjoint de l’association et de l’entreprise qu’est née la brochure du personnage Docteur La Peluche. L’objectif est de démystifier le plus possible la prise de soins. Lors de sa présence à l’hôpital, le Docteur La Peluche a pu rendre visite à plusieurs jeunes patients. Sa venue s’accompagnait de projections d’épisode du dessin animé  et d’ateliers ludiques animés par les Disney VoluntEARS.

« Aller chez le médecin, recevoir des soins ou un simple vaccin représente souvent une épreuve pour les plus jeunes. En découvrant le travail de l’association SPARADRAP, nous avons tout de suite souhaité lui apporter notre soutien. Docteur La Peluche, notre apprentie médecin, sera là pour accompagner, expliquer et rassurer les enfants lors de leurs parcours de soin », explique Jeanine Lau, Chef de Groupe Disney Junior pour The Walt Disney Company France.

Grâce à son programme de mécénat de solidarité, The Walt Disney Company est très présente auprès des enfants hospitalisés. En 2015 par exemple, à l’occasion du May the 4th, l’entreprise avait organisé une journée Star Wars à l’Hôpital Universitaire Robert-Debré.

Un SPARADRAP pour les chagrins

Forte d’une expérience de 23 ans, l’association SPARADRAP agit pour « guider les enfants et leurs parents dans le monde de la santé ». L’association utilise différents supports pédagogiques illustrés et son site Internet pour expliquer « aux enfants ce qui se passe lors d’une visite chez le médecin, d’un examen médical ou d’une hospitalisation pour les informer et les rassurer, car quand on a moins peur, on a moins mal ».

« Grâce au partenariat avec Disney, l’association SPARADRAP souhaite rappeler des messages essentiels : avant une visite chez le médecin ou à l’hôpital, il est légitime que l’enfant se pose des questions, il est essentiel que ses parents et les soignants lui expliquent ce qui va se passer et que ses parents puissent être présents pour le rassurer », précise Françoise Galland, Directrice et co-fondatrice de SPARADRAP.

Dans les prochaines semaines, la brochure du Docteur La Peluche devrait être distribuée à 65 000 exemplaires dans les cabinets pédiatriques, les centres de Protection Maternelle et Infantile (PMI) et les hôpitaux.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir SPARADRAP !

Je découvre toutes
ses actualités

Close