Le Costa Rica : un exemple 100% green à suivre !

Par Evenements COP21, le 08 avril 2015

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Depuis 75 jours, le Costa Rica parvient à produire une énergie totalement verte grâce à des spécificités géographiques favorables et une volonté politique très forte !

C'est le pays d'Amérique Centrale qui utilise le plus d'énergies renouvelables aujourd'hui (91%). La production d'électricité a été quasiment produite grâce à l'énergie hydraulique depuis le début de l'année, grâce aux fortes pluies qu'a connu le Costa Rica. La géothermie (production d'énergie par la chaleur dans le sol), la biomasse (combustion des déchets en énergie), l'énergie éolienne ou solaire, ont permis de rendre le pays autosuffisant en énergie. Grâce aux nombreux volcans présents sur le territoire, plus de 14% de l'électricité provenait de la géothermie en 2012. Cinq centrales géothermiques sont actives aujourd'hui. Pour atteindre l'objectif d'être complètement neutre en émission de carbone d'ici 2021, l'Etat prévoit d'investir quelques 958 millions de dollars pour développer l'installation géothermiques près du volvan Rincon.

Grâce à cette stratégie, le Costa Rica peut offrir la deuxième meilleure couverture en électricité d'Amérique latine après l'Uruguay pour un coût faible supporté par la population. C'est un bon modèle de pays qui prend à coeur les problématiques environnementales qu'on rencontre aujourd'hui. Ce modèle pourra inspirer les décideurs politiques lors de la Conférence Internationale sur le Climat et l'environnement (COP21) de décembre prochain. 

La Fondation de Nicolas Hulot, WWF ou encore la Fondation Good Planet de Yann Arthus Bertrand vont très certainement s'intéresser à cet exemple.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir Evenements COP21 !

Je découvre toutes
ses actualités

Close