L’opéra de Barcelone donne un concert exceptionnel devant 2 292 plantes

Par l'équipe Oneheart, le 26 juin 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Lundi 22 juin, pour fêter sa réouverture après plusieurs mois de confinement, l’opéra de Luceu situé à Barcelone en Espagne a eu l’idée originale de donner son premier concert post-confinement devant plus de 2 200 plantes vertes.


"Un concert pour la biocène"


Après une longue période de silence, l’emblématique Gran Teatre del Liceu a célébré sa réouverture avec un concert d’opéra pas comme les autres. Sur scène, les musiciens ont joué l'œuvre de Giacomo Puccini "Les chrysanthèmes" devant un parterre de ficus et de palmiers. Au total, 2 292 plantes ont été disposées sur chaque siège de la salle d’opéra


La personne à l’origine de cette idée est l’artiste espagnol Eugenio Ampudia. Avec ce "concert pour la biocène" (l'ensemble des êtres vivants), l’artiste de 62 ans a souhaité rendre hommage aux végétaux qui ont repris leurs droits sur les humains pendant cette période de confinement : « À l’heure où une bonne partie de l’humanité a dû se confiner dans des espaces clos, la nature en a profité pour occuper l’espace que l’on a cédé ». Les humains ont tout de même pu suivre le concert sur internet.

 

©LiceuOperaBarcelona


Les plantes, des êtres sensibles aux vibrations


Selon Eugenio Ampudia, « toutes ces plantes, à l'intérieur d'elles-mêmes, dans leurs cellules, dans leur photosynthèse, intègreront désormais le fait qu'elles ont participé à ce concert ». Les plantes sont effectivement sensibles aux vibrations. Dans une étude de 2015 menée par l'Université Goenka (Inde), questionnant les effets de la musique sur les plantes, il a été prouvé que certains végétaux comme les roses d'Inde ou le mimosa pudique produisaient plus de feuilles et de branches si elles étaient exposées à 25 minutes quotidiennes de musique que les mêmes plantes non exposées. 

 

A travers ce concert, l'objectif était aussi de remercier l'ensemble du corps médical suite à la crise sanitaire. Pour cela, chacune des 2 292 plantes ayant assisté à l'opéra sera offerte aux soignants de la ville.

 

 

Par Chloé Sappia

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close