L’interactivité au service des campagnes de prévention

Par l'équipe Oneheart, le 25 juin 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Les campagnes interactives ne cessent de nous surprendre. La dernière fois, nous vous présentions une campagne belge contre le suicide qui invitait les internautes à regarder un spot de sensibilisation présentant une femme à la recherche d’une oreille volontaire ; s’ils ne le faisaient pas, elle se retournait vers le pont, prête à se jeter. 

Dans le même genre, l’association britannique Samaritans a lancé une nouvelle campagne de sensibilisation en utilisant un poster de métro interactif. Sur l’écran, une jeune femme avec un téléphone effectue un ultime appel de détresse. Un vrai téléphone se trouve à côté du poster interactif. Si les passants ignorent la sonnerie, la jeune femme avale une boîte de médicament. Mais lorsqu’une personne répond à temps, il écoute un message de sensibilisation, dans lequel est expliqué que les Samaritans ne sont pas assez nombreux pour répondre à tous les appels. Pourtant, en louper un peut être fatal pour la personne au bout du fil.

En Corée du Sud, l’interactivité est aussi de mise pour prévenir les suicides.

Cette fois, ce n’est pas un poster mais carrément un pont qui a été rendu interactif. En cinq ans, 108 suicides ont été commis sur le Mapo Bridge, du à son accès facile et ses rambardes suffisamment basses.

La branche assurance Samsung a décidé d’attaquer le problème avec créativité : 2 200 LED et capteurs ont été posés sur les 2,2 km de rambardes afin de détecter les piétons s’engageant sur le pont et les éclairer pendant leur route de manière interactive. Au fur et à mesure du trajet, des messages de prévention et des dessins incitent le passant à rentrer chez lui avant de commettre l’irrévocable.

Des messages encourageants tels que  « Les meilleurs moments de votre vie ne sont pas encore arrivés » apparaissent, accompagnés de photos de personnes heureuses.

Pour couronner le tout, une sculpture représentant deux amis, l’un consolant l’autre a été placée sur le pont pour inciter les gens à se confier.

Le suicide est la première cause de mortalité chez les moins de 40 ans en France. 

En une année, la France a enregistré 10.000 suicides et 160.000 tentatives de suicide, ce qui correspond à un suicide toutes les 50 minutes et une tentative toutes les quatre minutes. Des chiffres alarmants, contre lesquels il y a encore peu de méthodes de prévention. La meilleure reste d'en parler.

SOS Suicide Phénix  reçoit les appels de détresse 7j/7 et 24h/24 car « en parler, c’est déjà revivre »

En plus d’une écoute 0825 120 364 (16h-23h) ou au 01 40 44 46 45 (12h-24h), SOS Suicide Phénix propose des formations et des ateliers sur la relation d’aide, le risque suicidaire et la prévention pour ceux qui rencontrent dans le cadre de leur travail des situations humaines complexes.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close