L'Inde lance le plus grand programme alimentaire de la planète

Par l'équipe Oneheart, le 05 juillet 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

A l’aube des élections de 2014, le gouvernement du Premier Ministre indien Manmohan Singh a décidé de lancer le plus important programme d’aide alimentaire de la planète.

En réponse à l’urgence de la situation - une étude 2012 estimait que 42% des enfants de moins de 5 ans étaient sous-alimentés et  58% présentaient un retard de croissance lié à cette malnutrition -  le gouvernement indien a voté une loi permettant de fournir une aide alimentaire à 67% de la population, ce qui équivaut à plus de 800 millions d’habitants (sur les 1,2 milliards du pays) !

Le projet a pour objectif de dépenser près de 4 milliards de dollars par an pour distribuer entre 3 et 7 kg de céréales aux bénéficiaires, selon leurs revenus.

Une dépense colossale que le gouvernement justifie comme étant un « investissement dans les enfants » de la nation, dont la sous-nutrition aurait un coût immense et sous-estimé.

Cette opération fait partie d’une campagne plus large la « Right to Food campaign»  (le droit à la nourriture), qui est un droit constitutionnel au même titre que la liberté d’expression et l’égalité.

Un programme ambitieux, pour un pays qui abrite environ un tiers de l’extrême pauvreté mondiale, selon la World Bank.

Une initiative qui fait appel à la solidarité de tous les contribuables qui la financent et pourrait inspirer d’autres pays à attaquer le problème de la faim de plein fouet.

En attendant, l’aide humanitaire reste vitale pour des millions de personnes. Selon le programme alimentaire mondial, la faim tue plus de personnes que le sida, le paludisme et la tuberculose réunis et touche 868 millions de personnes selon les chiffres 2012, soit plus que les populations cumulées des États-Unis, du Canada et de l’Union Européenne !

Ce soir, 1 personne sur 7 dans le monde se couchera le ventre vide.

Même s’il reste énormément à faire, il est important de souligner que la faim recule en Amérique Latine et en Asie, continent le plus touché, mais augmente en Afrique. L’objectif du Millénaire pour le développement, qui consiste à réduire de moitié la proportion de personnes sous-alimentées dans le monde en développement d'ici à 2015, est toujours à portée de main, notamment grâce aux efforts des associations et de ceux qui les soutiennent, de plus en plus nombreux : le 14 Juin dernier, ce sont 2 200 salariés de France qui ont couru pour Action Contre la Faim sur le parvis de La Défense, peu après la mobilisation des 260 000 collégiens pour la même cause.

 

Selon le chanteur Irlandais de U2, Bono, fondateur de l’association ONE, la pauvreté peut être éradiquée de la planète avant 2030 !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close