Hacktivistes anonymes au service de la révolution syrienne

Par l'équipe Oneheart, le 03 octobre 2011

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close
La figure du hacker, c'est David contre Goliath, c'est l'anonyme malin qui se joue de l'immense arsenal des puissants de ce monde...

Alors que les militaires syriens et les milices pro-régime poursuivent leurs offensives contre les civils, toujours plus nombreux à manifester, les hackers "Anonymous" ont pris le contrôle du site du ministère de la défense syrienne pour y afficher des photos de manifestants et un message de protestation.

Cet acte de cyber-vandalisme a immédiatement suscité une réponse d'un groupe qui se nomme "Armée Electronique Syrienne" qui a réussi à supprimer Anon +, un projet de réseau social anonyme défendu par "Anonymous" sur Google +.

Inspirés par 1984 de George Orwell et par V for Vendetta d'Alan Moore, les "Anonymous", se sont constitués en 2003 pour défendre la non-appropriation privée de la connaissance et l'action anonyme sur le net. Les "Anonymous" défendent tous ceux qui se retrouvent attaqués en justice ou menacés pour leurs opinions ou leurs activités en ligne. Les "Anonymous" ont notamment pris la défense de Bradley Manning, accusé d'avoir transmis à Wikileaks des documents militaires américains classés secret défense.

Ces "hacktivistes" anonymes, qui portent des masques lors de leurs apparitions en public et devant leurs fans, ont pour objectif de réveiller les consciences en montrant une autre façon de s'impliquer, en rupture avec toute forme de hiérarchie sociale. Le travail en particulier, ne peut pas être une fin en soi : il devrait être accompli sans séparation entre conception et exécution, avec une coordination assurée par la coopération directe des acteurs et non par la dépendance au salaire et à l'autorité hiérarchique au sein des entreprises.

Les "Anonymous" promettent pour le 5 novembre une action contre Facebook pour défendre la vie privée et l'anonymat sur internet.

 

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close