Grâce au Frigo jaune, récupérez gratuitement les invendus de votre cantine d'entreprise !

Par l'équipe Oneheart, le 28 mars 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

La bonne idée anti-gaspi : le Frigo jaune vous permet de récupérer les repas non consommés le midi à la cantine de votre entreprise, sans débourser un rond.

Tartes aux pommes laissées sur le buffet, surplus de purée mis à la poubelle... On parle beaucoup du gaspillage alimentaire à la maison ou dans les supermarchés, mais trop peu de celui pratiqué dans les cantines entreprises. Pourtant, les prestataires de restauration collective jettent chaque jour des plats faute d'avoir trouvé preneurs. 

Pour y remédier, Laurence Kerjean a eu la bonne idée de créer le Frigo jaune . Sachant qu’aujourd’hui, pour des raisons légales, les prestataires ne peuvent pas donner directement la nourriture, ce réfrigérateur fait office d'intermédiaire. 

Le principe ? Il repose sur un contrat passé entre l’entreprise cliente et le prestataire de restauration. A la fin de son service, ce dernier met ses invendus dans des doggy bags et rangent ceux-ci dans le frigo jaune. Ensuite, via une application dédiée, les salariés sont informés immédiatement de la mise à disposition de ces restes et viennent les chercher quand ils le souhaitent.

En profiter pour faire un beau geste

Ils peuvent rapporter cette nourriture chez eux, ou pourquoi pas, faire un beau geste en la donnant à un sans-abri ou à une personne dans le besoin, sachant que "4 millions de personnes ne mangent pas à leur faim chaque jour", rappelle Laurence Kerjean sur le site Conso Collaborative. 

Depuis son lancement très récent, le concept a déjà conquis deux entreprises : le groupe AuFéminin et le siège social de Fleury Michon en Vendée. Des entreprises du CAC40 seraient également intéressées, assure Laurence Kerjean.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close