Grâce à ce plan d'action, la France peut atteindre 100% d'énergies renouvelables en 2050

Par l'équipe Oneheart, le 25 janvier 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Passer totalement aux énergies renouvelables d'ici 2050, c'est possible selon l'association NégaWatt. Loin d'être utopique, sa prévision s'appuie sur des arguments très concrets.

La nouvelle tombe à pic alors que le grand froid a réveillé la peur de la pénurie d'électricité. La France pourrait se passer du nucléaire et des fossiles au milieu du siècle, selon NégaWatt. L'info est très sérieuse. Cette association d'experts a d'ailleurs dévoilé son plan d'action mercredi. Celui-ci se base sur trois résolutions très concrètes. 

Trois solutions concrètes

1. La sobriété énergétique

Celle-ci passe par une lutte contre le gaspillage des énergies et l'adoption d'un mode de vie plus économe.

2. L'efficacité énergétique

Autrement dit, il s'agit de mettre en place un vaste programme de rénovation thermique des bâtiments, et de révolutionner notre politique de transport pour privilégier au maximum véhicules électriques et hybrides, transports en commun, covoiturage, etc.

Grâce à la combinaison de ces deux leviers, sobriété et efficacité, "la consommation d’énergie finale en 2050 est réduite de moitié", estime l'association.

3. Recourir à la biomasse, à l'éolien et au solaire

Ainsi réduite, la demande d'énergie peut totalement être satisfaite grâce aux renouvelables. Actuellement, la part des renouvelables est de 14,9 % en France. La loi de transition énergétique prévoit seulement de monter à 32 % en 2030.

Les experts proposent de bannir les combustibles fossiles (pétrole, gaz et charbon), les carburants dérivés du pétrole (essence et diesel), et de renoncer complètement au nucléaire, qui fournit aujourd’hui les trois quarts du courant consommé en France. 

Pour se faire, ils proposent de recourir à "la biomasse solide, qui reste la première source de production d’énergie renouvelable, suivie de très près par l’éolien puis le photovoltaïque, lui-même suivi de très près par le biogaz".

Est-ce réalisable ? 

"Les objectifs fixés aux différentes filières sont tout à fait atteignables", rapporte Jean-Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables (SER), au journal Le Monde. A ses yeux, "le défi le plus difficile à surmonter est la réduction de la consommation, qui suppose des réorganisations industrielles et des évolutions sociétales drastiques."

Des bénéfices pour l'environnement et l'emploi

Ce scénario aurait evidemment des retombées positives sur l'environnement : il permettrait à la France de devenir " neutre en carbone" en 2050. Mais pas que. Les énergéticiens estiment que cette transition énergétique pourrait créer pas moins de 400 000 emplois nets d’ici 2030.

Autant de raison d'engager dès maintenant le processus !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close