Famine dans la Corne de l'Afrique : 41 tonnes d'aide alimentaire. Les ONG continuent d'appeler aux dons

Par l'équipe Oneheart, le 03 octobre 2011

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

« Un Airbus A340 chargé de 41 tonnes d'aliments énergétiques, réunis par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), est parti vendredi pour Nairobi afin de venir en aide aux populations souffrant de la famine dans la Corne de l'Afrique », a indiqué l’AFP dans un communiqué de presse. L’appareil doit arriver dans la capitale kenyane dans l’après-midi.

 

Une famine qui n’a pas encore atteint son pic

La Corne de l’Afrique est en proie à une sécheresse sévère depuis plusieurs mois. 12 millions de personnes sont concernées. Conséquence de cette sécheresse, la population doit faire face à une famine sans précédent. 3,2 millions de personnes sont à présent touchées par la faim et la situation risque d’empirer.

De retour d’une visite dans le sud de la Somalie et à Mogadiscio, le haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Antonio Guterres, assurait que "le pic de la crise n'avait pas encore été atteint". "Pour ce qui est de la situation alimentaire, évidemment, à mesure que le temps passe et dans l'attente de la prochaine récolte, la situation va encore empirer".

Et la prochaine récolte n’est pas pour tout de suite : les pluies dans cette région ne sont pas attendues avant la fin du mois d’octobre, ce qui signifie que la prochaine récolte n'aura pas lieu avant le début 2012.

 

Les associations déplorent le manque de dons

Les associations ont relancé leur appel aux dons. Les associations sont au désarroi : les gens ne font pas de dons pour l’Afrique alors que plus de 12 millions de personnes souffrent de la faim.

Selon un sondage de l’Ifop (Les Français et la mobilisation sur la famine en Somalie - Août 2011), les Français sont beaucoup moins généreux avec la Corne de l’Afrique en proie à la famine qu’avec l’Asie balayée par le tsunami de 2004 ou Haïti dévastée par le séisme de l’an dernier. Seuls 12% des Français déclarent avoir fait un don pour lutter contre la famine dans la Corne de l’Afrique, contre 37% lors du tsunami en 2004 et 25% pour le séisme haïtien l’an dernier. Ce qui confirme le sentiment de désaffection des associations. Selon Andrée Renoir, déléguée départementale d’Action contre la faim «C'est horrible à dire, mais la misère et la famine en Afrique ne font plus recette ! ».

Pourtant l’Afrique a plus que jamais besoin de nous. Des milliers d’enfants souffrent de malnutrition sévère. 40% d’entre eux ne sauraient être sauvés. Beaucoup sont déjà morts. Nous devons agir avant qu’il ne soit trop tard. Un don représente peu pour nous mais beaucoup pour eux.

Rendez-vous sur les sites de l'Unicef, d'Action contre la faim, de La Croix-Rouge, de Handicap International, du Secours Catholique, de CARE ou encore d'Oxfam

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close