Estelle Lefébure met la mode au service de l'éducation des petites filles pour Toutes à l'Ecole !

Par l'équipe Oneheart, le 03 octobre 2011

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

La belle Estelle Lefébure devient la marraine d’une opération solidaire pour l’éducation des petites filles. L’ex-mannequin et maman de trois enfants a prêté son image à la marque de prêt-à-porter Caroll pour une collection toute particulière : tous les bénéfices de cette collection seront reversés à l’association Toutes à l’Ecole, association présidée par Tina Kieffer, figure du journalisme féminin, qui lutte pour le droit à l’éducation des petites filles cambodgiennes.

 

Un kit maman-enfant pour une bonne action

La collection est un kit qui saura ravir les petits et les grands. Ce kit se compose d’une marinière pour femme, un tee-shirt pour petite fille, un doudou en denim clair pour bébé et un chèche liberty. Le tout pour moins de 35 euros sera en vente à partir du 7 septembre dans plus de 270 points de vente.

 

L’éducation des petites filles, un point sur lequel il faut agir

L’éducation est le deuxième objectif des huit Objectifs du Millénaire. Les Objectifs du Millénaires ont été posés par les Nations unies afin de réduire la pauvreté dans le monde. Ils sont à atteindre d’ici 2015.

L’éducation est un des meilleurs moyens de lutter contre la pauvreté, plus particulièrement l’éducation des filles. Mais voilà, l’enjeu est de taille : sur les 759 millions d’adultes analphabètes dans le monde, les deux tiers sont des femmes (1). Sur les 113 millions d’enfants en âge d’aller à l’école, 60% sont des filles (2). Il faut éliminer les disparités de sexe dans l’éducation. Il est prouvé que lorsque la mère de famille a suivi des études, elle subvient mieux aux besoins de sa famille car elle a moins d’enfants et accède à un métier, ce qui représente un revenu de plus et important pour la famille. Une femme instruite est une femme mieux armée contre les mariages forcés, la prostitution…

 

Toutes à l’Ecole

C’est de ce constat que l’association Toutes à l’Ecole a ouvert une école pour petites filles au Cambodge. Créée en 2005, Toutes à l’Ecole veut faire de ces petites filles issues de milieux défavorisés des mères instruites et des femmes libres. En 2006, l’école Happy Chandara voit le jour au Cambodge. Aujourd’hui l’école accueille 528 fillettes. A chaque nouvelle rentrée scolaire, l’école accueille 100 nouvelles élèves. Les premières petites filles à avoir intégré l’école atteignent déjà l’âge d’entrer au collège. L’association prévoit la construction d’un collège et d’un lycée. L’école accueillera ainsi un millier d’enfants !

Si l’association a choisi le Cambodge c’est parce qu’au Cambodge la moitié de la population a moins de 18 ans. Après avoir perdu 90% de ses intellectuels lors du génocide des Khmers Rouges, la pauvreté s’est accrue dans le pays. Les familles n’ont d’autre choix que d’envoyer leurs enfants travailler. Avec des classes surchargées qui ne fonctionnent qu’à mi-temps, c’est les petites filles qui en font les frais. En fréquentant l’école Happy Chandara, elles bénéficient d’une éducation de qualité. L’école prend en charge leurs repas du matin et du midi et leur assure un suivi médical. Pour s’assurer que les enfants se consacreront à leur scolarité, l’association donne chaque mois aux familles des sacs de riz pour compenser la main d’œuvre perdue.

 

Des stars engagées

Tout cela est possible grâce au soutien que l’association reçoit des entreprises, des marques mais aussi des stars engagées. En effet, plusieurs marques et stars montrent leur engagement pour l’association. Caroll et Estelle Lefébure en font partie.

 

Alors n’hésitez pas, contribuez vous aussi à améliorer la vie des petites filles en achetant le kit maman-enfant de la marque Caroll !

 

(1) Source ONU

(2) Source Unesco

 

 

 

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close