En Europe, la pêche électrique est désormais interdite

Par l'équipe Oneheart, le 08 juillet 2021
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Jeudi 1er juillet 2021, la Cour de justice de l’Union européenne  a annoncé que la pêche électrique était désormais interdite dans toute l'Europe. L'association Bloom, qui œuvre pour la préservation des océans et qui a participé à ce combat commencé il y a quelques années, en a profité pour célébrer cette victoire à Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais.

 

L'interdiction de la pêche électrique, une grande victoire pour l'association Bloom

À Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, l'association Bloom, qui œuvre pour la préservation marine, a célébré une victoire importante à laquelle elle a contribué. À compter du 1er juillet 2021, la pêche électrique qui consiste à insérer un courant électrique de faible intensité pour permettre la capture de certains poissons et de crevettes, est désormais interdite dans toute l'Europe. « Notre victoire démontre qu’il n’y a pas de fatalité des grandes multinationales et de l’industrie de la pêche, et que les politiques et les citoyens peuvent reprendre le pouvoir », a déclaré Younous Omarjee, eurodéputé de La France insoumise engagé dans la protection de la biodiversité marine, à la conférence de presse organisée le 1er juillet par l'association Bloom. Pour lui, si cette manière de pêcher a été officiellement interdite, c'est parce qu'elle engendrait un problème social majeur : s'il n'y a plus de poisson, il n'y a plus de pêcheurs.

 

Ce n'est pas la première fois que cette technique est interdite. En 1998, elle avait été bannie puis réintroduite par la suite à titre dérogatoire. Au fil des années, cela a eu pour conséquence de faire disparaître un grand nombre d'espèces de poissons et donc des ressources. « Quand la pêche électrique s’est accentuée, le poisson a disparu. Ce qui est principalement pêché ici, et représentait 80 % du chiffre d’affaire des bateaux, c’est la sole. En 2012, ici, la sole, c’était dix millions d’euros. Aujourd’hui, c’est à peine trois millions », a dévoilé Stéphane Pinto, vice-président du comité des pêcheurs des Hauts-de-France présent à la conférence de presse. Les Pays-Bas, qui utilisent principalement la pêche électrique, avaient déposé un recours devant le Parlement européen suite à l'interdiction de 2019. Il avait finalement été rejeté. 

 

Par Léa Bourgoin

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close