Deux nouvelles explosions à la centrale de Fukushima : la menace nucléaire au Japon se fait de plus en plus inquiètante

Par l'équipe Oneheart, le 03 octobre 2011

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Deux nouvelles explosions à la centrale nucléaire de Fukushima ce mardi ont provoqué une hausse de la radioactivité dans la région, et ce jusqu'à Tokyo.

En effet, à 6h10 heure locale, le réacteur n°2 de la centrale a explosé, alors que les techniciens tentaient en vain depuis hier de le noyer avec de l'eau de mer. Puis c'est au tour du réacteur n°4, deux heures après, d'exploser. L'explosion provoque un incendie qui sera maîtrisé. L'AIEA (agence internationale de l'énergie atomique) a confirmé que des substances radioactives ont été libérées directement dans l'atmosphère à la suite des ces deux explosions et de l'incendie.

Il est difficile pour l'instant de dire si le coeur du réacteur a été endommagé, mais il pourrait avoir subi des dommages à la suite des explosions. Deux brèches de 8 mètres de large sont apparues dans l'enceinte extérieure du réacteur n°4.

Hier, le niveau de gravité de la situation avait été évalué à 4 sur une échelle de 7. on attendait une réévaluation. C'est fait : la catastrophe nucléaire de Fukushima est classée au niveau 6, un niveau plus bas que la catastrophe de Tchernobyl, a confirmé l'autorité nucléaire.

A Maebashi, ville située à une centaine de kilomètres de Tokyo, le niveau de radioactivité était dix fois supérieur à la normale ce mardi. Les autorités sanitaires japonaises ont reconnu que ce niveau de radioactivité était dangereux pour la santé et pouvait affecter la santé des êtres humains. Le premier ministre japonais a appelé les personnes se trouvant à proximité de la centrale nucléaire de Fukushima à ne pas sortir de chez elles, de "rester à l'intérieur des maisons et des bureaux".

Mais il faut continuer d'aider la population..

Selon CNN, l'aide promise au Japon s'élève pour l'instant à 23 millions de dollars, une somme largement inférieure à celle collectée dans les premiers jours après le cyclone Katrina (108 millions de dollars) et le tremblement de terre en Haïti ( 150 millions de dollars).

Le Secours Populaire a par ailleurs fait un appel aux dons ce matin...

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close