Des orphelins du Kenya recréent un match de basket légendaire pour lever des fonds

Par l'équipe Oneheart, le 06 août 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

L’association canadienne Lift the Children a pour vocation de soutenir les orphelinats africains. Une mission qu’elle remplit avec succès : ce week-end, elle a eu le plaisir d’annoncer à tous les donateurs concernés que l’orphelinat Grace Care Center à Nairobi au Kenya s’était acheté une parcelle de terre à proximité, afin d’en faire un terrain de jeux pour les 200 enfants qu’il accueille ainsi qu’un espace pour construire des salles de cours et ouvrir un nouveau lycée pour les bacheliers actuels et futurs.                                                                                                                            

Cela a été rendu possible grâce à l’opération de collecte « If you build it we will play » (« si vous le construisez, nous jouerons") accompagnée d’une vidéo plus que touchante : on peut y voir deux équipes de basketball constituées des enfants de l’orphelinat, recréer l’action gagnante légendaire du joueur de la NBA Larry Bird lors des Eastern Conference Finals en 1987, sous les triomphes de leurs petits camarades spectateurs.

Grâce à la vidéo devenue virale sur les chaînes de télé sportives et internet, près de 25 500 dollars ont été récoltés et reversés à l’orphelinat.

Derrière la vidéo se cache un homme, Dan Freiman, étudiant canadien en MBA et bénévole au Grace Care Center pendant l’été 2012. Derrière le clip, la volonté de montrer le dynamisme, la joie de vivre et l’enthousiasme de ces orphelins, pour récolter des fonds de manière plus efficace que les images habituelles montrant la misère de ces enfants…. Une vision qui a vraisemblablement porté ses fruits.

Association Diambars

Elle a aussi prouvé une fois de plus que le sport est un véritable moyen de lutter contre la précarité.

C’est la raison pour laquelle depuis 1997, l’association Diambars souhaite « faire du foot passion un moteur pour l’éducation ». Pour cela, elle créé des infrastructures et instituts de formation qui ont pour but de « bâtir une école de Champions qui forme aussi des hommes, et contribuer ainsi à l'éducation des enfants, au développement des pays, et du continent africain. »

Créée par Jimmy Adjovi Boco et Saer Seck Diambars se mobilise et mobilise les champions pour promouvoir l'éducation en développant des programmes et des événements de sensibilisation et de formation. L'un d'eux est le Diambars Stade Up, qui accueille dans des salles du Stade de France des jeunes des lycées et collèges de Seine-Saint-Denis:

Les instituts sont actuellement au nombre de trois : Saly au Sénégal, Johannesburg en Afrique du Sud et le Projet Diambars à Cergy.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rajeunir le domaine de la lutte

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close