Des Barbies chauves pour des enfants atteints de cancer

Par l'équipe Oneheart, le 17 avril 2012

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Jane Bingham est une maman dynamique touchée par le cancer il y a quelques années. Comme tout le monde, elle sait que les petites filles aiment jouer avec les poupées Barbies. Grandes, minces, de longs cheveux blonds ou bruns, les enfants aiment les habiller et les coiffer. Mais les petites filles atteintes d’un cancer peuvent-elles se retrouver dans ces poupées, et s’identifier? C’est en pensant à cette question que Jane Bingham décide d’écrire à Mattel pour leur demander de fabriquer des poupées sans cheveux pour ces petites filles malades et leur permettre d’une certaine manière « de se trouver belle ». La marque de jouets refuse. Mais Jane Bingham n’a pas dis son dernier mot. Elle crée la page Facebook « Beautiful and bald Barbie » pour faire entendre sa voix. En quelques semaines la page compte plus de 150 000 abonnés. Face à ce succès, la société ne peut rester de marbre. Elle finit par céder et décide de fabriquer et distribuer dans les hôpitaux dès début 2013 une poupée Barbie sans cheveux.

Des poupées Barbies chauves, choquant ou acte généreux ? Chacun son avis, mais Mattel a déjà indiqué ne pas vouloir tirer de profit financier de cette opération et distribuera directement ces poupées dotées de plusieurs perruques et foulards dans les hôpitaux américains et canadiens dés l'année prochaine.

En 2006, Mattel s’était déjà engagé contre le cancer en créant une édition spéciale « Barbie ruban rose ». Le fabricant de jouet avait fait un don de 100 000 dollars à Susan G.Komen breast cancer fondation engagée dans la lutte contre le cancer du sein.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close