Décrochage scolaire : et si l’apprentissage de la solidarité permettait de reprendre goût à l’école ?

Par l'équipe Oneheart, le 04 décembre 2012

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Au micro de RTL ce matin, Vincent Peillon, le ministre de l'Education nationale, a présenté son plan afin de lutter contre le décrochage scolaire des jeunes. «20 à 25% de notre jeunesse se retrouve sans formation, et dans un pays où le diplôme fait l'emploi, sans emploi. Et donc dans la pauvreté », a ainsi déclaré le ministre de l'Education nationale. L'occasion de mettre en lumière des systèmes pilotes innovants qui existent déjà pour raccrocher les jeunes en rupture scolaire : des structures qui mettent la solidarité au cœur d’une nouvelle approche d’enseignement.

Chiffres du décrochage scolaire

140 000 jeunes décrochent chaque année

9500 parviennent à revenir dans le système.

Nouvel objectif du gouvernement : 70 000 jeunes d’ici 4,5 ans et demi

 Le Lycée Lazare Ponticelli fait partie de ces projets pilotes :  raccrocher des élèves en difficultés scolaires à travers des notions de solidarité et d’engagement.

En intégrant chacun des jeunes dans un projet où l’enseignant prend le rôle de tuteur, les élèves retrouvent le goût de « l’école » et recyclent des déchets électroniques. L'argent ainsi récolté permet aux élèves d’organiser des voyages à but humanitaire ou d’offrir des ordinateurs  à des associations caritatives. Pour la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2012, l'établissement  a même occupé l'espace public du 13e arrondissement de Paris afin de faire connaître son activité !

Découvrez la vidéo tournée mi-novembre dans les locaux de ce lycée innovant, à l’occasion de la semaine de la réduction des déchets. 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close