Correns, le "1er village Bio de France" ouvre son Festival de la bio et du naturel

Par l'équipe Oneheart, le 14 août 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Le 14 Août marque le début du 14ème Festival de la bio et du naturel de Correns.

 

Correns est « le premier village bio de France ». Charmante commune française dans le département du Var, elle organise chaque année le « Festival de la bio et du naturel » qui s’étale sur deux jours durant lesquels les visiteurs particuliers et professionnels peuvent déguster des produits locaux bio, assister à des conférences et s’informer par des films, animations et jeux en tous genres.

Bio Consom’Acteurs

L’association Bio Consom’Acteurs  sera également de la partie avec un stand proposant ateliers, documentations, exposés et où elle présentera sa campagne « Consommateurs pas cobayes » pour un moratoire OGM/Roundup. Une initiative en réaction à la publication de l’étude du professeur Gilles-Eric Séralini et son équipe concernant les effets sur la santé d'un OGM, le maïs NK 603, et de son herbicide associé le Roundup. Pour les soutenir dans cette demande de transparence, lisez et signez la pétition

Bio Consom’Acteurs agit depuis 2005 pour le développement d’une agriculture biologique locale et équitable en menant de grandes opérations de sensibilisation des citoyens mais aussi en interpelant les élus et en encourageant des pratiques sociales et économiques respectueuses de l’Homme et de son environnement, comme le recours aux AMAP.

En Nouvelle Zélande, les jardins des résidents transformés en ruches ?

L’évènement accueille également le Festival de Documentaires avec notamment la projection mercredi 14 août à partir de 19h d’un film sur la disparition des abeilles (cliquez ici pour voir la programmation entière)

Un sujet urgent, puisque 50% à 90% de la population des abeilles a disparu en à peine quinze ans, or un tiers de ce que nous mangeons n’existerait pas sans elles.

Un phénomène qui touche le monde entier, mettant en danger nos modes de vies.

Pour renverser la situation, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a lancé le 8 février un plan pour la période 2013-2015. 

De l’autre côté du monde, c’est une mesure simple, concrète et faisant appel à la mobilisation de tous qui a été proposée. Aaron Keown, le conseiller municipal de la ville de Christchurch en Nouvelle Zélande voudrait augmenter les impôts locaux pour financer un « gardien municipal des abeilles ». Les contribuables verseraient 36 centimes chacun, permettant de financer à hauteur de 50 000 dollars l’apiculteur.

Un apiculteur dont le travail sera surveiller la santé des abeilles de la ville, puisqu’en effet, le conseiller municipal souhaite encourager les résidents de la ville à transformer leur jardin en ruche !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close