Comment trouver un(e) bon(ne) gynécologue, bienveillant(e) et respectueux(se) ?

Par l'équipe Oneheart, le 09 septembre 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Les violences gynécologiques et obstétricales ne sont pas des cas isolés. Les témoignages faisant état de ces pratiques sont de plus en plus nombreux, et les femmes cherchent des alternatives pour ne plus subir ces traitements et pour que d’autres n’en souffrent pas.

 

Les violences gynécologiques et obstétricales peuvent prendre plusieurs formes : des propos malveillants, moqueurs ou infantilisants, le non respect des droits des patientes, l’absence d’anesthésies pendant les actes chirurgicaux, le chantage pour imposer des examens médicaux, des allusions sexuelles déplacées, ou encore l’absence d’accord pour la pratique de certains gestes. 

 

Une liste de soignantEs féministes

Dans le but de trouver des praticienNNEs respectueux(SES), des femmes ont mis en place Gyn&Co, une plateforme participative qui recense les gynécologues, les sages-femmes et même les médecins généralistes qui ont eu un comportement bienveillant à l’égard de leurs patientes. 

Ce collectif est composé de femmes féministes qui en ont “marre des soignantEs ayant des pratiques sexistes, lesbophobes, transphobes, putophobes, racistes, classistes, validistes, etc.


Tout le monde peut contribuer à l’établissement de cette liste en remplissant un questionnaire afin de conseiller unE soignantE, sur la base d’expériences individuelles.

Il s’agit d’une liste positive qui répertorie les coordonnées des professionnels recommandés sur des critères positifs. 


Ces femmes, contactées par le site 20 minutes, expliquent que le site a rencontré un immense succès très rapidement “tant les femmes et les minorités de genre avaient des difficultés à trouver des soignantes pouvant les prendre en charge sans jugement, mépris, paternalisme ou maltraitance”. 


Selon elles : “L’urgence, c’est d’améliorer la formation des médecins et des sages-femmes, les sensibiliser aux différentes formes de discriminations, leur apprendre à respecter les corps et les choix de leurs patientes. Et puis il faut contrôler davantage les médecins, les sanctionner en cas de refus de soin en raison de la précarité, de l’orientation sexuelle, la religion, le poids, le handicap, etc. [...] En fait, il faut mieux informer les femmes sur leurs droits afin qu’elles soient plus nombreuses à dénoncer les pratiques abusives.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à faire du deuxième sexe le sujet numéro un

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close