Barquettes de viande humaine : la campagne choc de Animal Equality

Par l'équipe Oneheart, le 25 mars 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Animal Equality, une association internationale qui milite pour les droits des animaux,  a opté pour une campagne de sensibilisation choc pour marquer la Journée Internationale Sans Viande mercredi 20 Mars. Si vous avez loupé l'évènement cette année, vous ne risquez plus de l’oublier en regardant les images des femmes et hommes sous cellophane, style « barquette de viande »,  publiées dans l’album flickr de la branche espagnole  Igualdad Animal ; ce « show artistique » a été réalisé devant la Cathédrale de Barcelone, sous les flashs des photographes et passants ahuris.

La journée Internationale sans viande existe depuis 1985. Elle consiste à devenir végétarien le temps d’une journée et à remettre en cause ses habitudes de consommation alimentaire. Elle a été lancée par l’association américaine FARM qui prône une alimentation sans viande et le respect des animaux. En France, l’action est relayée par International Campaings, qui lutte en particulier conte la vivisection et l’expérimentation sur les animaux.

Cette journée est l’occasion de s’interroger sur l’effet de la consommation de la viande sur le bien-être des animaux mais aussi plus largement sur la planète et la santé.

En France, seuls 2% à 3% de la population est végétarienne, et les français consommeraient 390 g de viandes de boucherie par semaine selon une étude du Crédoc.

Pourtant, une consommation de viande moindre aurait des effets beaucoup moins néfastes sur la planète et la société, tandis qu’elle serait meilleure pour la santé. En effet, 70% des terres à usage agricole sont directement ou indirectement consacrées à l’élevage, nécessitant 7 à 10 kg de céréales et 15 000 litres d’eau pour 1kg de bœuf (*). Des quantités conséquentes surtout face au problème majeur de l’eau (voir notre dossier spécial à ce sujet)

De plus, il existe de nombreuses études scientifiques démontrant un lien entre maladies cardiovasculaires, cancers, attaques cérébrales, diabète, sans compter les 90% des cas d’intoxications alimentaires, et consommation de viande.  

Que l’on soit prêt à adopter le régime végétarien ou non, c’est l’occasion de s’informer sur le sujet et se renseigner sur les bonnes habitudes à adopter, afin de réduire son impact négatif sur la planète et préserver sa propre santé.

Vous êtes en quête de renseignements ou bien  une association / professionnel en rapport avec les animaux ? Vous pouvez notamment consulter le site web de La fédération française de la protection animale qui a pour objet de rassembler les différents acteurs concernés par la protection animale en vue de faciliter les échanges d’informations entre ces organismes et le grand public. 

(*) source: bioaddict.fr 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à protéger les vivants à plumes, à poils ou à écailles

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close