Au Venezuela, le dernier glacier n'existera bientôt plus

Par l'équipe Oneheart, le 24 octobre 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Dernier glacier parmi les cinq principaux glaciers tropicaux vénézuéliens, le pic Humboldt culmine à 4940 mètres d’altitude. Niché dans la Sierra Nevada de Mérida, sa fonte définitive est inévitable et irréversible

Le signe d’une planète en mauvaise santé 

Les scientifiques ont vu sa surface diminuer très rapidement ces dernières années. En seulement trois ans, le glacier a perdu la moitié de sa superficie. De surcroît, son épaisseur diminue constamment et de manière considérable : en 30 ans, la glace s’est affinée et le glacier est devenu très fragile. “Aujourd’hui, on dirait qu’il est malade. [Il] va bientôt mourir.”, s’afflige Maximiliano Bezada, ancien professeur de géomorphologie à l’Universidad Pedagógica Experimental Libertador de Caracas.

La fonte des glaciers est due principalement à la hausse des températures. C’est ce qu’affirme Alex Gardner, chercheur au Jet Propulsion Laboratory de la NASA : “Les projections du modèle montrent qu’ils [les glaciers] vont reculer. La question est de savoir à quel point et à quelle vitesse”, explique-t-il à National Geographic.

humboldt-glacier-venezuela-nasaCrédit : Joshua Stevens - NASA

De plus, les crises politique et économique qui ébranlent le Venezuela, depuis plusieurs années, mettent en péril le travail des scientifiques et des chercheurs. Selon les calculs les plus optimistes, la glacier du pic Humboldt devrait disparaître d’ici 20 ans. C’est néanmoins un temps bien trop court pour pouvoir étudier le glacier en profondeur. Les scientifiques risquent certainement de perdre de précieuses informations.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close