Attac retient la Nuit Debout

Par Attac, le 04 mai 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Les altermondialistes, comme de nombreux autres militants associatifs, soutiennent le mouvement Nuit Debout. Thomas Coutrot, le porte-parole d’ATTAC, évoque pour nous cet « instrument d’expression citoyenne ».

« La nuit est devenue une flamme qui réveille nos espoirs car elle peut éclairer l’horizon. Le risque existe pourtant que l’on veuille éteindre la nuit. Il est beaucoup trop tôt pour le faire ! Il faut retenir la nuit, retenir sa course vagabonde. » Ces jolis mots sont tirés de la tribune Retiens la nuit, publiée dans Libération le 25 avril dernier, et signée par une soixantaine d’associations et de mouvements citoyens pour soutenir Nuit Debout (ND).

La lutte pour la démocratie réelle

Le mouvement altermondialiste Attac est de ceux-là. « On a voulu féliciter le caractère démocratique de Nuit Debout, explique Thomas Coutrot, porte-parole d’Attac. C’est un contre-pouvoir, un instrument d’expression citoyenne, de lutte pour la démocratie réelle. C’est la première fois qu’un mouvement auto-organisé prend une telle dimension en France, autour de la question du travail, alors que partout dans le monde l’occupation de la place publique est devenue un registre à part entière de mobilisation, depuis 2011 (mouvement des Indignés, Occupy). Il est certes moins massif que dans d’autres pays, mais il est très enraciné. »

Les associations et syndicats ne sont pas présents sur les places publiques en tant qu’organisations mais leurs militants sont impliqués et participent à de nombreuses actions. Attac a aussi fait quelques propositions d’actions en Assemblée générale, comme le blocage d’agences bancaires après le scandale des Panama Papers, dans une quinzaine de villes. 

« On développe un registre d’action propre au mouvement (symbolique, de désobéissance) car les militants de Nuit Debout n’ont pas la culture de la manifestation ou de la grève. » Dernière action en date : un blocus de l’Assemblée nationale hier, pour demander aux députés - qui examinaient pour la première fois la loi travail - de « prendre leurs responsabilités ».

Des graines et des traces

 « Nuit Debout et le mouvement intersyndical sont deux composantes, complémentaires, de la lutte, poursuit Thomas Coutrot. Certains pensent que le rôle de ND est de pousser à la manifestation générale, mais je n’y crois pas. Le mouvement donne la parole aux citoyens, mène des actions de désobéissance non violente, symbolique et indépendante des mouvements traditionnels. »

Il a aussi cosigné une tribune sur Mediapart le 21 avril Que peut Nuit Debout ? avec trois autres altermondialistes. « On ne veut surtout pas donner de leçons mais on a souhaité apporter une contribution au débat interne, sur les objectifs et les stratégies d’action à adopter. »

Thomas Coutrot attend le vote de la loi El Khomri pour se prononcer sur l’avenir du mouvement. « Une question se pose à court terme : Nuit Debout va-t-il réussir à peser suffisamment pour que la loi soit abandonnée ou au moins largement amendée ? Cette réponse va largement conditionner la suite du mouvement.

Il trouvera en tout cas j’en suis sûre ses propres formes originales et les moyens de se pérenniser. Il a semé des graines ; il laissera des traces, et permettra, je l’espère, de trouver des nouveaux lieux d’élaboration collective, sur le modèle des centres sociaux espagnols. »

Crédits photo: Nuit Debout

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir Attac !

Je découvre toutes
ses actualités

Close