Angelina Jolie : "la voix des victimes a été entendue"

Par l'équipe Oneheart, le 12 avril 2013

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Jeudi 11 Avril, Londres. Un accord historique vient d’être conclu entre les ministres des Affaires étrangères des pays du G8, contre les violences sexuelles en zones de guerre.

En chiffres, ce sont 27,5 millions d’euros qui ont été débloqués, a annoncé le chef de la diplomatie britannique William Hague pendant la conférence de presse qui a suivi, en présence des autres ministres, de l’actrice engagée Angelina Jolie et Zainab Hawa Banqura, représentante spéciale de l’ONU chargée  de la luttre contre les violences sexuelles dans les conflits armés.

Concrètement, cela signifie que les violences sexuelles en zones de conflit sont devenues des infractions graves à la Convention de Genève, et qu’il est désormais un devoir « de chercher activement de poursuivre en justice ou de remettre aux instances concernées en vue d'un jugement toute personne accusée de ces faits, quelle que soit leur nationalité, quel que soit l'endroit où elles se trouvent dans le monde »

"Aujourd'hui, la voix des victimes a été entendue", a déclaré Angelina Jolie, envoyée spéciale du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). "Je salue la position, longuement attendue, prise aujourd'hui par le G8", a-t-elle ajouté. Elle déclare égalemet "le viol n'est pas un problème de femmes, ni un problème humanitaire... c'est un problème mondial"

Vous pouvez voir sa déclaration (en anglais) sur le site de The Guardian

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close