Angelina Jolie a rendu visite aux réfugiés syriens en Turquie

Par l'équipe Oneheart, le 03 octobre 2011

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Angelina Jolie s'est rendue ce week-end dans un des 3 camps de réfugiés syriens en Turquie, à 20 km de la frontière avec la Syrie.

L'actrice est ambassadrice de l'ONU et est très impliquée dans la cause des réfugiés. Après s'être rendue en Afghanistan puis en Tunisie auprès des réfugiés libyens, elle s'est rendue, vendredi 17 juin, en Turquie au chevet des réfugiés syriens.

Ces réfugiés ont fui leur pays en proie à une violente répression depuis le début de la révolution en Syrie. Ils sont à présent 10 000 à avoir passé la frontière. 10 000 autres attendent de l'autre côté en territoire syrien pour enfin passer à leur tour la frontière et fuir les menaces, les violences et les massacres dont ils font l'objet. Beaucoup d'entre eux ont tout perdu : ils ont laissé derrière eux tout ce qu'ils possédaient et même parfois ont été contraint de se séparer de certains membres de leur familles. Beaucoup d'entre eux ont perdu des êtres chers, tués par les forces du régime syrien et beaucoup sont blessés.

Angelina semble avoir été très affectée lors de sa visite. Elle a tenu à passer du temps avec les blessés et les victimes de ce conflit. L'actrice a confié : "Ce qui m’impressionne le plus, enfin, ce qui m’impressionne et me perturbe le plus, est à quel point ils comprennent ce qui se passe dans leur pays. Comment ils parlent des membres de leur famille tués, ou d’entendre un tir de pistolet, ou de voir leur maison bombardée, d’avoir à tout quitter. "

 

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close