Raymonde G. a rejoint la communauté.

Alexandre Jardin et One Heart au service des femmes

Par l'équipe Oneheart, le 07 mars 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Nous recevons cette semaine Alexandre Jardin, écrivain, cinéaste et fondateur de Bleu Blanc Zèbre. A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, notre invité met à l’honneur, tout au long de la semaine, les initiatives œuvrant pour les droits de femmes.

Le 8 mars 2016, c’est la journée de la femme. L’occasion pour One Heart et Alexandre Jardin, notre invité de la semaine, de mettre en lumière les initiatives faisant avancer concrètement le droit des femmes.

Vous connaissez sûrement l’écrivain, Prix du premier roman et Prix Fémina, ou le réalisateur de Fanfan. Mais Alexandre Jardin est aussi le fondateur de Bleu Blanc Zèbre (BBZ).

BBZ est un mouvement citoyen regroupant 200 opérateurs de la société civile tels que des associations, fondations, acteurs des services publics, mairies, mutuelles ou entreprises, réalisant une action efficiente permettant de résoudre un problème de la société en impliquant les citoyens dans sa résolution.

La priorité : l’accès au travail des femmes

Plusieurs associations, comme Force femmes ou Femmes de Bretagne, œuvrent quotidiennement pour l’accès au travail des femmes. « Ces associations ne sont pas dans les discours, dans les soirées, explique Alexandre Jardin. Elles obtiennent des résultats concrets.

L’objectif est de pouvoir agréger ces forces pour créer un grand réseau, une sorte de fédération sur l’accès au travail des femmes. C’est essentiel, car c’est l’enjeu central pour les femmes. Le jour où les femmes créeront autant d’entreprises que les hommes, ce sera le retour de la croissance !

S’il y a autant de réseaux féminins, c’est parce qu’il y a un besoin. La preuve, c’est qu’il n’en existe pas réservés uniquement aux hommes. Il y a donc une problématique très importante sur l’accès à l’emploi des femmes.

Il ne faut pas que les femmes attendent quoi que ce soit de la part des hommes, la solution ne peut venir que des réseaux. Il en existe une multitude qui s’ignorent. Il faut dénoncer les filles bien qui travaillent sur ce sujet, pratiquer une sorte de délation positive. On a plein de bonnes histoires, d’initiatives, qui ne demandent qu’à s’unir. Le problème maintenant, c’est la montée en puissance. Le numérique et le collaboratif sont voués à occuper une grande place dans ce processus. »

Au cours de la semaine, nous vous parlerons de ces initiatives faisant avancer la cause féminine. One Heart tentera de créer la synergie qu’Alexandre Jardin appelle de ses vœux.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à faire du deuxième sexe le sujet numéro un

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close