Agissons ensemble pour sauver les animaux menacés !

Par l'équipe Oneheart, le 11 mai 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Par Sahba, qui lutte contre le braconnage


A l’occasion de la Journée Mondiale des espèces menacées, ce 11 mai, revenons sur un sujet environnemental qui nous concerne tous.

Selon UICN, l'union internationale de la conservation de la nature, chaque année 20 000 espèces tant animales que végétales sont en danger d’extinction et ce à cause de notre mode de vie. Ainsi, dans son oeuvre La philosophie de la danse, Paul Valéry évoque “L’homme est cet animal singulier qui se regarde vivre, qui se donne une valeur, et qui place toute cette valeur qu’il lui plaît de se donner dans l’importance qu’il attache à des perceptions inutiles et à des actes sans conséquence physique vitale.” Cette citation peu commune souligne l'art de vivre de l'homme. Ce dernier se valorise toujours en devenant presque égocentrique. Ainsi ses envies passent toujours avant les enjeux qui l’entourent puisque ce qui l’intéresse n’est rien d’autre que sa propre valeur.

La faune et la flore sont les deux ensembles qui souffrent donc du comportement humain. Ainsi partout sur la planète, le déclin de la biodiversité se poursuit à une très grande vitesse.

 


La biodiversité menacée par l’homme :


Quelques chiffres clefs pour comprendre ce problème qui nous affecte tous sans qu’on s’en rende réellement compte :

  • 80% des rivières les plus polluées du monde se trouvent en Asie
  • en Amérique, 17% de la forêt amazonienne a été transformé en des paysages dominés par l’homme
  • 500 000 Km² de terres sont dégradées en Afrique à cause de la pression humaine
  • et en Europe, 71% de la population des poissons diminue

La dégradation de notre environnement n’affecte pas que notre quotidien puisque celle-ci détruit l’environnement des espèces en les obligeant à s’adapter à un autre habitat. Cependant, tous les animaux n’ont pas cette capacité et cette facilité d’adaptation; c’est pourquoi une majeure partie d’entre eux périssent très rapidement.

Les espèces sauvages sont indispensables pour l'équilibre de notre planète et de notre bien-être. Et pourtant une espèce sur trois est menacée d’extinction si on ne change pas le cours des choses. Ces dernières sont victimes de :

  • braconnage en Afrique ou en Asie,
  • de la déforestation et donc de la destruction de leur habitat partout dans le monde,
  • l’intense activité de pêche,
  • réchauffement climatique,
  • conflits humains,
  • notre surconsommation en plastique.

 

 

 

Comment peut-on agir afin de protéger les espèces en voie d'extinction  ?

 

C’est utile de rappeler qu’au cours de ces cinq derniers siècles, l’Homme a causé l’extinction de plus de 800 espèces. Sans oublier qu’une espèce animale ou végétale disparaît toutes les 20 minutes et près d’un quart des espèces pourrait disparaître d’ici le milieu du siècle en raison des activités humaines.

Cependant, on peut faire bouger les lignes dans ce domaine en changeant progressivement nos habitudes.

Quelques gestes simples et pratiques à adopter au quotidien afin de permettre à toutes les espèces une coexistence harmonieuse :

  • l’un des facteurs qui dérègle l'environnement de ces espèces est le réchauffement climatique. Celui-ci en plus de les perturber, détruit profondément leur habitat à l’instar de l’habit des ours polaires. Essayez donc de privilégier les transports en commun et les covoiturages le plus possible afin d’atténuer ce phénomène.
  • mais le réchauffement climatique n’est pas le seul facteur. Notre consommation abusive en plastique détruit l’environnement mais aussi toutes les espèces qui sont exposées à ce déchet. Privilégiez les produits qui utilisent peu de plastique ou pas du tout. N’oubliez pas de garder toujours sur vous votre sac en tissu : vous éviterez d’en acheter un autre en plastique.
  • achetez de plus en plus de produits bio qui sont sans OGM et qui ne polluent donc pas les sols.
  • pensez à bien recycler vos déchets. Un meilleur recyclage est déjà une solution.
  • soutenez les parcs nationaux et les réserves qui protègent les habitats des espèces menacées.
  • rejoignez un groupe de protection de la vie sauvage en vous engageant bénévolement auprès d’eux.
  • N’hésitez surtout pas à soutenir les organismes qui agissent au quotidien afin de faire évoluer et changer ce phénomène de destruction des espèces en leur faisant des dons ou en signant leur pétition !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à reconstruire après la tempête

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close