Actes de sorcellerie sur mineurs au Nigéria : les ONG sur place s'insurgent

Par l'équipe Oneheart, le 03 octobre 2011

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

C'est une pratique de l'horreur : des enfants, accusés d'être des "enfants sorciers", et donc "responsables" de malheurs de leur famille et voisins (décès, maladie, etc), sont torturés de façon barbare et même enterrés vivants.

Ces croyances populaires meurtrières touchent parfois des enfants âgés d'à peine 2 ans. Une partie de la population nigériane appelle à cesser ces pratiques barbares qui touchent beaucoup trop d'enfants : les ONG sur place ont répertorié cette année plus de 250 cas de tortures sur des mineurs accusés de sorcellerie.

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close