Journée Internationale de l’Education : objectif école primaire pour tous !

Par l'équipe Oneheart, le 02 août 2012

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Comment agir ? 

 Forte de 30 ans d’expériences, l’association Aide et action incite les pouvoirs publics et l‘ensemble des acteurs de l’éducation à se réunir pour repenser l’école dans son ensemble. Elèves ou enseignants, vous êtes convaincus de l’importance de l’éducation ? Mobilisez-vous en devenant une CLASSE SOLIDAIRE ou en réalisant votre DEFI POUR L’EDUCATION. A notre échelle, nous pouvons aussi parrainer un enfant ! Les petits ruisseaux feront ainsi les grandes rivières...

A l’occasion de la Journée Internationale de l’Education, le 7 août prochain, Aide et action n’a qu’un objectif : l’école primaire pour tous. En effet, 67 millions d’enfants n’ont toujours pas accès à l’école. Une abbération en 2012. 

Parmi eux une grande majorité de filles, encore trop souvent jugées inaptes et reléguées aux tâches domestiques. Et ce, en dépit des Objectifs du Millénaire dont l’ambition est l’accès de tous à l’éducation primaire dès 2015. A l’origine de cet échec : la lenteur des institutions, la persistance des traditions et l’accroissement des inégalités socio-économiques.

Conséquences de la crise

conséquences de la crise financière de 2008, qui a frappé au plus haut point des populations déjà vulnérables, la situation de l’éducation est alarmante. L’association Aide et actions dénoncent la situation pour  les enfants qui ne vont pas encore à l’école, que pour  celles et ceux qui n’y reçoivent pas l’éducation de qualité dont ils ont besoin.

 Et en France ?

En 2012, en France, 1 enfant sur 5 de moins de 15 ans n’a pas acquis les compétences de base. En Afrique Subsaharienne, 4 jeunes adultes sur 10, ayant passé au moins 5 ans à l’école, sont analphabètes. Et que ce soit en Italie, au Maroc, en Inde, dans tous les pays, la tendance est la même selon l’association. 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close