Journée Fermes d'Avenir

Publié le 6 octobre 2016 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h54)
Par Fermes d'Avenir 2017
Temps de lecture : 1 min
Adresse
25 rue de la Bourdaisière , 37270 Montlouis-sur-Loire, France
Date de l'événement
Du 6 octobre 2016 à 08h00 au 6 octobre 2016 à 20h00

L'association Fermes d'Avenir vous invite le 6 octobre 2016 à venir passer une journée autour de l'agroécologie et de la permaculture pour défricher, partager, innover... 

Pour pimenter la journée, seront réunis des agriculteurs, institutions, associations, entreprises, fondations, chercheurs,  journalistes pour vous informer des actions des l'association.

Au programme :
- Une visite de La Ferme
- Un repas dans le bar à tomates
- des temoignages
- Echanges avec les personnes de l'association ainsi qu'avec les particpants.

L'association

Fermes d'Avenir 2017

Fermes d'Avenir 2017

La problématique



La solution



Les actions


Nous souhaitons donner au plus grand nombre l’envie et les moyens de lancer leur propre projet agricole, écologique et rentable.
Notre démarche touchera en particulier les agriculteurs souhaitant effectuer leur transition, les citadins souhaitant lancer une activité de maraîchage, et les propriétaires fonciers soucieux de valoriser une partie de leurs terres…

L’objectif principal est de montrer qu’il est possible, sur un hectare, de créer un emploi pérenne en maraîchage biologique.

Dans un premier temps, notre défi est donc de créer une microferme exemplaire, en maraîchage, s’inspirant de la permaculture et de l’ensemble des techniques efficaces de l’agro-écologie.
Cette expérimentation nous permettra de réaliser une boîte à outils, en ligne, véritable source d’informations pour reproduire une telle ferme. La France a perdu 1,5 millions de fermes en 50 ans, il nous semble tout à fait réaliste d’imaginer en re-créer 200.000 dans les 20 ans qui viennent, créant ainsi des emplois redynamisant les territoires, et répondant à un réel besoin de la population : se nourrir, bien.

Le second objectif est de sensibiliser et d’informer, de former des maraîchers.
Pour sensibiliser, nous créerons une grille d’indicateurs, économiques, écologiques, sanitaires et sociaux. Ils permettront d’avoir une lecture rapide et précise des impacts que peut avoir le choix de tel ou tel mode d’agriculture.

Le troisième objectif, plus ambitieux et à long terme, est de construire, avec les politiques publiques nationales et territoriales, un nouveau modèle, au centre duquel se retrouveraient, en symbiose, l’humain et la nature, mais sans oublier les réalités économiques et sociétales.
Dès à présent, nous réunissons autour de ce projet de nombreux représentants des institutions, et travaillons notamment avec plusieurs Ministères dont les centres d’intérêt rejoignent les nôtres : l’agriculture, l’écologie, la santé, l’éducation, mais aussi l’emploi et le budget.