Ces femmes qui exercent des "métiers d'hommes"

Par l'équipe Oneheart, le 08 mars 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Plombières, électricienne ou encore directrice d'un garage... Elles se sont imposées dans des métiers souvent exercés par les hommes. A l’occasion de la Journée des droits des femmes, One Heart vous propose de partir à la rencontre de ces femmes qui brisent les préjugés.

Cette année, la Journée internationale des droits des femmes est placée sous le thème "les femmes dans un monde du travail en évolution : pour un monde 50-50 en 2030".

Et pour cause, il reste beaucoup à faire. Ne serait-ce que concernant la répartition des professions entre les hommes et les femmes. Celle-ci reste sacrément déséquilibrée. Les femmes demeurent bien souvent cantonnées aux métiers dits féminins. Exemple flagrant : en 2014, la quasi totalité des aides à domicile et des secrétaires étaient des femmes, alors que ces dernières n'étaient que 2 % à exercer le métier d'ouvrier du bâtiment, et 8 % chez les techniciens et agents de maintenance, selon les chiffres de l'Observatoire des inégalités.

Toutefois, certaines femmes ont décidé d'exercer le métier de leur rêve, à rebours des préjugés. One Heart est allé à la rencontre de quatre d'entre elles. Sylvie Texier est électricienne. Aude Michaud et Mona Lalanne sont plombières. Et Béatrice Moisson dirige le garage Bella Moto. Découvrez en images le parcours de ces femmes qui font bouger les lignes. Elles vous racontent les difficultés qu'elles ont pu traverser, leurs réussites et vous livrent leurs conseils pour réussir à s'imposer dans une branche réputée pour être masculine.

Nous conclurons d'ailleurs avec le message inspirant de Béatrice : "Si vous avez un rêve, ou même un hobby, faites fi des préjugés !"

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En regardant cette vidéo, je contribue à faire du deuxième sexe le sujet numéro un

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close