Vidéo
- 12 janvier 2015 -

Soutenez la construction d'une " maison de femmes " au CHU de Saint-Denis pour venir en aide aux femmes victimes de violences.

Cause : Femmes
  • La maison de femmes est une initiative soutenue par la Fondation ELLE : 

    Le département de Seine-Saint-Denis fait face à une pénurie de médecins de ville, généralistes ou spécialistes, ce qui a pour conséquence directe d’augmenter considérablement la fréquentation de l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis. Les statistiques générales du centre hospitalier affichent un nombre de 90 000 passages aux urgences par an. Le service obstétrique accueille en moyenne 55 000 patientes et procède à 4 000 accouchements.

    En 2013, le nombre des IVG a augmenté de 21% et c’est dans cette maternité que l’on constate le plus haut taux de mortalité périnatale du département.

    La population accueillie se caractérise par une précarité croissante et une grande fragilité sociale : 25 % des patients se présentant aux urgences sont sans couverture sociale ; 30 % des femmes qui viennent accoucher sont excisées ; 15 % d’entre elles ont subi ou subissent des violences ; enfin, ¼ sont en situation de mal-logement et plus d’une centaine sont prises en charge par le 115.

    Conscientes de l’acuité des besoins de ces femmes en matière d’accueil psychosocial, médical et juridique, mais également de l’impérieuse nécessité de former le personnel de santé à la détection des violences, Catherine Vauconsant, directrice de l’hôpital, et Ghada Hatem, chef du service obstétrique, ont élaboré le projet de construction d’une « Maison des femmes », véritable sas entre la rue et l’hôpital.

    Le bâtiment de la « Maison des femmes » accueillera les services du Planning familial dans des conditions optimisées pour lui permettre d’assurer l’ensemble de ses missions d’accueil, d’information, d’orientation et de prise en charge. La « Maison des femmes » viendra également en aide aux victimes de violences et de mutilations. Dans cette structure innovante, les femmes excisées découvriront la possibilité de se faire « réparer », puisque le CHU de Saint-Denis sera le premier du département à proposer ce type d’intervention en secteur public. 
    Les chirurgiens de l’hôpital ont déjà bénéficié d’une formation à la pratique de la reconstruction conduite par le Docteur Pierre Foldès, pionnier en la matière.

    Aidez la construction de cette maison en faisant un don ! Vous êtes défiscalisés à 75%

    Retrouvez plus d'infos sur la Fondation ELLE

     

  • Impact de la vidéo

    1171 points

    Connectez-vous pour laisser un commentaire
Commentaires