Actu
- 2 octobre 2017 -

Qu’est-ce qu’on attend pour se faire du bien ?

  • La nouvelle campagne de France générosité est lancée pour nous rappeler, cette année encore, que donner fait du bien !

    #Donnerfaitdubien

    Donner fait du bien : c’est la conclusion de nombreuses études scientifiques, qui montrent que l’acte de don renforce le système immunitaire, augmente l’espérance de vie, active la production d’endorphines, responsables du sentiment de bien-être, ou encore réduit la sensation de stress, et les risques de maladies cardio-vasculaires qui lui sont associées. Donner serait donc un acte non seulement généreux, mais aussi égoïste ? En quelque sorte… Mais que ce soit par altruisme ou par égoïsme, on a tous une bonne raison de donner : pour connaître la vôtre, RDV sur le site de la campagne France Générosités où un quiz vous permettra de calculer votre potentiel générosité.

    http://www.donnerfaitdubien.org/quiz/

     

    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la générosité sans jamais oser le demander

    La bonne nouvelle, c’est que le monde va bien mieux que ce qu’on a tendance à croire : la solidarité existe, la générosité aussi. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, dans la morosité ambiante ! France Générosité réalise chaque année un baromètre sur la générosité en France : les chiffres qui en ressortent sont édifiants, et prouvent que la générosité est bien active et vivante en France.

    • Les Français sont nombreux à donner : 46 % d’entre eux donnent au moins une fois par an
    • Les Français donnent des sommes importantes : 43 % d’entre eux donnent plus de 50 €
    • Les Français donnent beaucoup : chaque année, ce sont 2,5 milliards d’€ qui sont donnés

    Les causes qui sont perçues comme prioritaires, elles aussi, montrent à quel point les Français ont à cœur de défendre les plus faible, de lutter contre les injustices sociales, psychiques ou physiques :

    • Aide et protection de l’enfance 35 %
    • Lutte contre l’exclusion et la pauvreté 29 %
    • Soutien à la recherche médicale 26 %
    • Aide aux personnes handicapées 24 %
    • Aide aux personnes âgées 22 %
    • Aide aux personnes malades 20 %
    • Défense des droits de l’Homme 18 %
    • Protection des animaux 17 %
    • Droits des femmes et égalité Hommes/Femmes 17 %
    • Accès à l’enseignement et à l’éducation 15 %
    • Protection de l’environnement 14 %
    • Aide d’urgence internationale en cas de famine, épidémie ou catastrophe naturelle 13 %
    • Accès au logement des personnes défavorisées 13 %
    • Réinsertion des personnes en difficulté 8 %
    • Aide aux victimes de guerres / conflits dans le monde 7 %
    • Aide aux populations des pays en voie de développement 5 %
    • Aide et accompagnement des étrangers, réfugiés et demandeurs d’asile 5 %
    • Soutien à des associations de caractère religieux 1 %

    Le baromètre est aussi détaillé région par région, permettant de découvrir la France des Générosités qui se dessine en perspective. Retrouvez les chiffres de la générosité près de chez vous ici : http://www.donnerfaitdubien.org/regions/

     

    Et moi et moi et moi ?

    La France des générosités, c’est cette France qui donne, de son temps ou de son argent, c’est cette France qui se mobilise auprès des associations qui se battent sur le terrain, pour des causes justes et solidaires. Il y a autant de moyens d’agir que d’acteurs, c’est ce qui ressort de la mosaïque de portraits de généreux donateurs : https://www.youtube.com/watch?v=rfsNZT6XwTw&list=PLDO_FuIZPTz7zRZeUYaqm9_YQIj3tD2uV

    Et vous alors ? Sachez que si le montant moyen des dons augmente, le nombre de donateurs, lui stagne – il est donc essentiel de se remobiliser, tous ensemble, pour perpétuer cette France des générosités – et en profiter pour se faire du bien par la même occasion 😉 Pour cela, il ne vous reste plus qu’à trouver l’association ou fondation qui vous correspond, parmi les 91 que fédèrent France Générosités. Faites votre choix ici : http://www.donnerfaitdubien.org/

    Et n’oubliez pas : Donner fait du bien !

     

     

     

    En lien avec le contenu
  • Impact de l'article

    665 points

    Connectez-vous pour laisser un commentaire
Commentaires