Actu
- 17 juillet 2017 -

Rentrée 2017 : et si vous troquiez une chambre?

  • A deux mois de la rentrée, la panique gagne déjà un bon nombre d’étudiants : difficile de trouver une chambre à un prix abordable, outre un cagibi dans un lieu un peu « craignos » et à des heures de leur lieu d’études. Chaque année ils sont nombreux à se confronter au problème du logement, réel coût qui s’ajoute à celui des études et en particulier dans la capitale. Avec les différents stages et échanges, les étudiants et leurs familles se retrouvent rapidement avec des loyers en plus à payer et des chambres vides à la maison.

    Troc ta chambre, c’est quoi ?

    Karinne Pathinvo et Anne Gestin ont un inventé une plateforme de confiance pour résoudre ce problème récurrent. Troc ta chambre permet aux étudiants de vivre dans une chambre vacante pendant une période, soit en la troquant contre une autre chambre qu’ils laissent libre et en payant une participation (moins de 100 euros) aux frais d’électricité et d’eau, soit en rendant des services à la famille qui les accueille. Ces services ne durent pas plus de 10 heures par semaine et correspondent à des tâches simples du quotidien : ménage, courses, babysitting, etc. Une solution qui arrange les deux partis et qui allie respect, convivialité et partage.

    L’aventure entrepreneuriale de Troc ta chambre fait suite au vécu de ses fondatrices. Jeune, Karinne avait dû renoncer à poursuivre ses études à Londres à cause du prix du logement. Pour Anne, c’est sa fille qui s’est retrouvée confrontée à ce problème, obligée de prendre des transports pendant 3 heures pour se rendre à son lieu d’études le matin, puis pour rentrer chez elle le soir.

    Une start-up prometteuse, qui pourrait faciliter la vie de 2,5 millions d’étudiants en France.

    En lien avec le contenu
  • Impact de l'article

    280 points

    Connectez-vous pour laisser un commentaire
Commentaires