Actu
- 11 janvier 2017 -

Transformer le pain en bière, la super idée pour lutter contre le gaspillage alimentaire

  • Recycler le pain pour fabriquer de la bière, c'est la géniale initiative d'une association américaine engagée contre le gaspillage alimentaire.

    Peu cher, la pain est trop souvent gaspillé. En France, par exemple, les ménages jettent 1/3 du pain qu'ils achètent par an. Pour éviter qu'il finisse dans la benne, certains ont l'idée d'en faire un pudding ou du pain perdu. Mais saviez-vous qu'il est possible de le transformer en bière ? Les Babyloniens le faisaient déjà il y a 7000 ans. 

    C'est cette géniale idée qu'une association américaine a décidé de reprendre. 412 Food Rescue est engagée depuis longtemps contre le gaspillage alimentaire. Elle recolte les invendus auprès des restaurateurs et autre fournisseurs alimentaires pour les distribuer à des associations qui aident les plus démunis. Elle a cependant remarqué que les commerçants lui donnent beaucoup de pain, trop même.

    Démarche 100 % écolo

    "Même en travaillant avec 200 associations, ces dernières ne peuvent pas prendre tout le pain que nous récupérons quotidiennement", explique Leah Lizarondo, co-fondatrice de l’association, au Next Pittsburgh. C'est pourquoi "Nous avons décidé de le mettre à profit en le transformant en bière.”

    L'association s'est donc associée à une brasserie locale, la East End Brewing Company, laquelle a trouvé la recette pour fabriquer une bière artisanale à partir du pain invendu. Son nom : la Loaf.

    412 Food Rescue va même plus loin dans sa démarche écolo : les grains utilisées pour la conception de la boisson sont ensuite envoyées à des producteurs laitiers pour nourrir le bétail , l’eau est récupérée par des éleveurs porcins et les matériaux d’emballages sont recyclés.

    L'idée émerge partout dans le monde

    Preuve que cette méthode de recyclage est efficace, elle s'applique aussi dans d'autres pays. Sur le même principe, les entrepreneurs belges du Brussels Beer Project ont mis au point la Babylone. Dans chaque bouteille de 33 cl, il y a l'équivalent d'une tranche de pain rassis. Une recette également reprise par Tristram Stuart en Anglettere pour créer, en 2016, la Toast Ale. Plus de 50 000 bouteilles ont été produites depuis. Les bénéfices sont directement reversés à une association qui milite contre le gaspillage alimentaire. La boucle est bouclée !

    En lien avec le contenu
  • Impact de l'article

    1407 points

    Connectez-vous pour laisser un commentaire
Commentaires