Actu
- 15 janvier 2016 -

Changer le monde ? It’s « UP to you » !

  • Deux salariés du GROUPE SOS, un des leaders de l’économie sociale et solidaire, publient « UP to you » (ça dépend de vous) un recueil de solutions inspiré des événements UP (UP conférences, UP Cafés…), lieux d’échange entre citoyens, porteurs de projets et experts.

    « Nous avons voulu écrire un véritable guide d’action, où chacun puisse aller picorer », explique William Elland-Goldsmith, responsable plaidoyer du GROUPE SOS, une entreprise sociale qui regroupe 350 établissements en France. L’ouvrage, écrit à quatre mains avec Nicolas Froissard, vice-président du groupe, revient sur des initiatives découvertes grâce à l’écosystème UP.

    Cinq domaines essentiels

    Son principe ? Proposer un ensemble de ressources (des événements, un réseau social – UP Campus, des journaux – UP le Mag et Respect Mag…) aux citoyens et aux porteurs de projet qui s’intéressent à l’économie sociale et solidaire (ESS), et plus largement à l’innovation. « On veut montrer les dispositifs et les initiatives qui marchent et sont pérennes, plutôt que culpabiliser les gens », poursuit William Elland-Goldsmith.

    Un exemple concret : le radiateur numérique de Paul Benoit. « Avec son entreprise Qarnot Computing, il prouve qu’on peut à la fois se chauffer à moindre coût et proposer une alternative écologique aux data centers. »

    Les auteurs recensent des projets dans cinq grands domaines, qui permettent aux citoyens de prendre la main et d’initier le changement : « renouveler notre démocratie », « changer l’école pour changer le monde », « réinventer l’entreprise », « ré-enchanter l’économie » et « innover pour quelle société ».

    Aéré, coloré, l’ouvrage est bien loin de la simple retranscription des rencontres. Il mêle initiatives audacieuses (Bleu Blanc Zèbre, Mozaïk RH, La Ruche qui dit Oui…), interventions de personnalités inspirantes (Muhammad Yunus, Nicolas Hulot, Ellen MacArthur), témoignages d’acteurs de la transition socio-écologique et réactions d’un public engagé.

    La dernière partie est très pratique : c’est « la semaine de Juliette », une citoyenne engagée qui change le monde à son échelle. Un moyen ludique d’illustrer les moyens d’agir au quotidien, et de découvrir les acteurs engagés sur le terrain, comme les partenaires du réseau Envie ou la boutique responsable Altermundi, que vous pouvez aussi retrouver sur notre application One Heart Spots.

    Poursuivre la dynamique

    « Notre rétrospective montre que les sujets d’ESS ont bien avancé et trouvé leur place dans le débat public. Elle reflète aussi le sentiment d’urgence des citoyens de s’approprier ces innovations, mais surtout l’évidence qui s’impose progressivement : le mieux-disant pour les bénéficiaires est aussi efficace économiquement. »

    Le GROUPE SOS ne manque pas d’idées pour poursuivre cette dynamique. « Nous voyons déjà trois sujets à creuser : la santé, la culture et la solidarité connectée. Nous voulons aussi montrer qu’on peut prendre plaisir à imaginer, anticiper, et donc refaire un UP Fest en juin, un festival qui illustre que même si le diagnostic fait froid dans le dos, les solutions qu’on peut y apporter sont réjouissantes. » Un point commun avec l’ambition de One Heart !

    Alors, pour devenir vous aussi un acteur du changement, courez acheter le livre dans toutes les bonnes librairies, inscrivez-vous sur UP Campus et téléchargez notre appli pour retrouver toutes nos bonnes adresses engagées.

    Nicolas Froissard, William Elland-Goldsmith, UP to you, Rue de l’échiquier, janvier 2015

  • Impact de l'article

    1195 points

    Connectez-vous pour laisser un commentaire
Commentaires