Actu
- 26 mars 2015 -

POC21 : un projet écologique à base d'idées innovantes et de green power !

  • Une centaines d'experts dans de multiples domaines tels que l'énergie,a construction, l'eau, l'agriculture, les déchets ou encore la fabrication numérique, vont accompagner les 50 participants au projet pour élaborer le prototype d'une expérience unique et innovante : créer un village écologique 100% open source dans les Yvelines !

    Le workshop débutera mi-août jusque la fin du mois de septembre et se déroulera au château de Millemont dans les Yvelines. L'objectif de ce projet est de rendre accessible à tous des projets durables, écologiques et innovants, qui vont révolutionner nos modes de vie. A l'approche de la grande Conférence Internationale sur le climat et l'environnement (COP21) qui se déroulera à la fin de l'année, les initiateurs de ce projet veulent "faire émerger le sujet de l'innovation distribuée dans le cadre du débat sur la transition énergitique" (Benjamin Tincq, co-fondateur du collectif Ouishare qui agit pour l'économie collaborative). 

    Les porteurs de projet, Ouishare et OpenState, lancent à cette occasion un appel aux candidatures jusqu'au 12 avril. 12 projets seront sélectionnés dans divers domaines et appuyés ensuite par les experts. La finalité de POC21 est donc de créer le premier village open-source écologique ouvert au grand public dès le 19 septembre. Les porteurs de ce projet veulent le médiatiser et le faire connaitre auprès des grands intervenants dans le domaine de l'environnement. Ils le présenteront alors dans des manifestations écologiques comme Alternatiba ou même à la COP21. Un "catalogue Ikéa" des idées novatrices et écologiques sera également proposé pour appuyer POC21.

    En alliant des idées innovantes et en mutualisant toutes les forces, POC21 a réussi à séduire Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat chargée du numérique, les collectivités territoriales, les communautés (La Paillasse, FabLab.io, Cohabitat, Makery, Numa, OSCE Days...) et les grandes écoles pourraient également être très intéressées (SciencesPo, Frauhoer Institute, ESSEC...), et a le soutien d'acteurs publics et privés comme la Fondation Hele-Avus ou encore La Fonderie.

    Pour plus d'informations, rendez-vous ici.

  • Impact de l'article

    906 points

    Connectez-vous pour laisser un commentaire
Commentaires