Actu
- 9 juin 2014 -

Zonzon, les biscuits made en prison

  • A l’origine du concept ? La Bad Boys’ Bakery, le projet de Sir Gordon RAMSAY, développé au Centre Carcéral de Brixton, en Angleterre .

    Objectif ? Permettre à des prisonniers volontaires et qui retrouveront un jour la liberté, de s'exercer à une activité professionnelle durant leur détention et d'acquérir un diplôme de Pâtissier, qui pourra leur servir lors de leur réinsertion.

    Une initiative sociale que la société française Évoo qui développe des pliages papier/packaging autour de gourmandises confectionnées à la main (en univers carcéral, atelier pour personnes handicapées et en réinsertion) et les deux gourmands ( deux jeunes biscuitiers passionnés )  ont voulu dupliquer en France en développant Zonzon .

    Zonzon est une gamme de biscuits fabriqués par des prisonniers français et qui vise également à offrir une formation de CAP Pâtissier aux détenus.

    C'est dans un laboratoire de fabrication répondant aux normes alimentaires au sein d’un centre carcéral que les biscuits seront fabriqués, de l'approvisionnement en matière première au conditionnement. Le packaging quand à lui sera réalisé par des graphistes, auteurs et artistes pour le rendre plus agréable à l'oeil.

    Si le concept est approuvé par le Ministère de l'IntérieurZonzon sera commercialisé dans des épiceries, des magasins alimentaires, des saladeries et d'autres lieux qui seront dévoilés au fil du temps. Le produit vendu contientdra 4 biscuits dans un packaging en pliages.

    Pour tout savoir sur le concept, rendez-vous sur zonzon.fr.

  • Impact de l'article

    320 points

    Connectez-vous pour laisser un commentaire
Commentaires